Coopération Gabon/Nations Unies: Un nouveau siège pour l’UNOCA

sans-titre.50

Situé au pont de Gué-gué, à Libreville, il devra permettre à l’ensemble es organes de l’ONU présentes de travailler en étroite collaboration.

Le Bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique centrale (UNOCA) a récemment intégré ses nouveaux locaux situés au pont de Guégué. La signature de l’ « Accord entre le Gouvernement de la République Gabonaise et l’Union Européenne, concernant l’observation de l’élection du Président de la République gabonaise d’août 2016 » a eu lieu le mardi 26 juillet 2016, à Libreville entre le MAE (Ministre des Affaires Etrangères), le Ministre de l’intérieur et l’Ambassadeur, Chef de délégation de l’UE.

Intervenant en premier lieu, l’hôte de la rencontre, le Représentant résidant de l’UNOCA, Abdoulaye Bathilly a déclaré que l’attribution dudit local est très important, en ce sens que l’ensemble des organes des Nations Unies se retrouveront au même endroit et pourront travailler en étroit collaboration.

Le Secrétaire Général Adjoint de l’ONU, Jeffrey Feltman, qui a lu la déclaration du Secrétaire Général, Ban Ki Moon a réaffirmé la reconnaissance de ce dernier aux gouvernements des pays d’Afrique centrale pour leur soutien, car ils sont conscients de la nécessité d’avoir des dispositions d’alerte et d’action rapide sur le plan politique.

Pour le MAE,Isidore Calixte Nsié Edang le Gabon, en acceptant d’héberger l’une des structures les plus prestigieuses des Nations Unies, veut partager avec l’ensemble des membres de la communauté internationale un aspect de l’appartenance de notre pays à celle-ci, ainsi que son encrage aux buts et principes qui fondent les Nations Unies, à savoir le maintien de la paix et la sécurité internationale, le développement des relations amicales entre les nations fondées sur le respect du principe de l’égalité des peuples et leurs droits à disposer d’eux-mêmes d’une part, et la prise de toutes autres mesures propres à consolider la paix dans le monde, d’autre part. Mais également la réalisation de la coopération internationale par la résolution des problèmes internationaux d’ordre économique, social, intellectuel et humanitaire, par le développement et l’encouragement du respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue ou de religion.

sans-titre.51

Aux nouveaux locataires, il a déclaré que l’échange de documents daté du 11 juillet 2011 devrait suffire pour conférer à l’UNOCA toutes les garanties nécessaires à son action diplomatiques, car contenant à la fois les privilèges et immunités diplomatiques, tels qu’énoncés aussi bien par la Convention de Vienne de 1961 sur les relations diplomatiques, que dans la Convention de New York de 1973 sur la prévention et la répression des infractions contre les personnes jouissant d’une protection internationales, y compris les diplomates. Toutefois, l’acquisition de nouveau siège appelait à un réajustement juridique nécessaire, formulé à travers un Accord en bonne et due forme. D’où la nouvelle signature.

MAE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :