SPORT: Football: Résultats du tirage au sort de la CAN TOTAL GABON 2017

ssss

L’Algérie a hérité d’un groupe compliqué pour la 31e Coupe d’Afrique des nations au Gabon (14 janvier-5 février), avec notamment la Tunisie et le Sénégal, alors que la Côte d’Ivoire retrouvera notamment sur son chemin la RD Congo, 3e de la CAN-2015.

L’Algérie, 2e meilleure nation africaine du dernier classement Fifa (35eplace) et qui court après un sacre continental depuis 1990, a été reversée dans le groupe B, complété par le Zimbabwe, premier adversaire des Fennecs au Gabon.

La Côte d’Ivoire, tenante du titre et 34e au classement Fifa, figure dans le groupe C. Les Éléphants commenceront leur compétition contre le Togo, et enchaînera par la suite avec la RD Congo avant de terminer sa phase de poule contre le Maroc.

Le pays-hôte, le Gabon, se retrouve dans le groupe A avec le Burkina Faso, le Cameroun et la Guinée-Bissau, qu’il affrontera pour le match d’ouverture le 14 janvier à Libreville.

Le groupe D est le plus homogène, avec le Ghana, finaliste de la précédente édition de la CAN, l’Ouganda, l’Égypte, pour son grand retour dans la CAN après trois absences consécutives en 20012, 2014 et 2015, et le Mali.

Les deux premiers de chaque groupe se qualifient pour des quarts de finale de la compétition. La finale est programmée le 5 février au Stade de l’Amitié d’Angondjé dans la banlieue de Libreville.

Premières réactions après le tirage au sort de la CAN Total, Gabon 2017:

Baciro Cande (sélectionneur de la Guinée-Bissau)

Tous les groupes sont difficiles. Pour nous, ce sera notre une grande première. Cela implique un évident manque d’expérience. Mais l’équipe a de bons joueurs, des professionnels qui peuvent contribuer à notre ascension. Pendant les éliminatoires, nous avons éliminé la Zambie, le Kenya et le Congo, et nous pouvons faire mieux. Il sera difficile de jouer le pays hôte dans le match d’ouverture d’une compétition de cette nature. Nous allons travailler dur pour obtenir le meilleur résultat possible.

Hugo Broos (sélectionneur du Cameroun)

Être dans le même groupe que le pays hôte n’est pas facile. Tout le monde attend du Cameroun comme une sorte de réhabilitation après des performances décevantes ces dernières années. Je suis intrigué par l’équipe de Guinée Bissau et dont j’avoue ne pas savoir grand-chose. Je vais faire des recherches afin d’en savoir plus.

George Afriyie (vice-président de la fédération ghanéenne)

Notre groupe est le plus difficile. Etrange coïncidence, on se retrouve avec l’Egypte et l’Ouganda qui sont également dans notre groupe éliminatoire de Coupe du monde. Au moins on ne pourra pas dire qu’on ne connaît pas le jeu et les joueurs de ces deux équipes. Je fais toujours confiance à mes garçons et je sais qu’ils donneront, comme toujours, le meilleur d’eux-mêmes pour essayer de décrocher ce titre qui nous fuit depuis 1982.les résultats du tirage au sort apportera le meilleur d’entre eux.

Hervé Renard (sélectionneur du Maroc)

Si j’avais eu à choisir mes adversaires, ce ne sont pas ceux que le tirage au sort nous a donné. C’est le football. A nous de nous préparer dans les meilleures conditions. La Côte d’Ivoire, on est déjà dans le même groupe de Coupe du monde et nous allons la recevoir le mois prochain. Le match contre le Togo aura pour moi un parfum particulier puisque ce sera l’occasion de retrouver Claude Le Roy qui, le premier, m’a fait confiance en Afrique, lorsqu’il m’avait pris comme adjoint en 2008 au Ghana. Je lui dois beaucoup, il y aura une très forte valeur émotionnelle. Mais c’est aussi cela le football. Mon objectif, c’est le terrain et d’emmener le Maroc le plus loin possible. Son unique titre remonte à 1976. C’est loin, très loin.

Milutin ‘Micho’ Sredojevic (sélectionneur de l’Ouganda)

Le Ghana et l’Egypte, comme pour la Coupe du monde. Vous ajoutez le Mali et vous avez un groupe équilibré donc redoutable. Il faudra être très fort pour franchir le premier cap. Puisque nous ne ferons pas partie des favoris du groupe, nous sommes les mieux armés pour créer une surprise. A condition que nous puissions avoir une bonne préparation et sentir le soutien de toute la population ougandaise. Sur ce dernier point je crois que ce sera le plus facile. A nous de leur démontrer que les progrès accomplis ces dernières années sont une réalité et que nous avons les moyens de redonner du lustre à ce football qui est en manque depuis la fin des années 70.

Ihab Leheta (manager de l’Egypte)

Toutes les équipes en Afrique sont maintenant très proches les unes des autres. Pour notre équipe, c’est un retour. Il s’agit pour nous de faire oublier notre absence des trois dernières éditions et de prouver que nous avons retrouvé le timing qui nous avait fait gagner les trois éditions précédentes. C’est dommage de se retrouver avec deux équipes qui sont dans le même groupe de Coupe du monde. Au moins on saura à peu près tout d’eux, ce qui n’est pas plus mal.

CAF

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Create a website or blog at WordPress.com

Up ↑

%d bloggers like this: