POLITIQUE: A qui la faute du malheur du Gabon ?

796038122

Ils ont réussi à ruiner le Gabon:

1- Pour avoir prêté tout son fonds de roulement net global à Ali Bongo pour les besoins de sa campagne électorale contre un abattement fiscal, l’opérateur Azur Gabon fait aujourd’hui face à un manque de liquidités, qui le met en incapacité d’autofinancement.

2- L’entreprise de BTP Colas annonce l’arrêt de tous ses chantiers (entretiens routiers, stade d’Oyem,…) par manque de fonds de roulement dû aux créances non soldées par l’État voyou.

3- L’entreprise pétrolière Shell quitte le Gabon, après 49 ans d’exploitation. Les causes de ce départ : corruption, prise illégale d’intérêts, fiscalité trouble et explorations infructueuses. En un mot, les sources de pétrole au Gabon sont désormais épuisées. Ceci est en partie dû à une surexploitation du sous sol opérée par des sociétés familiales « fantômes » dont les recettes annuelles n’ont jamais été déclarées dans le budget de l’état gabonais.

4- La compagnie aérienne Air France, transporteur traditionnel au Gabon, annonce la réduction de ses vols au départ et en direction de Libreville, ainsi que le type d’appareils jusqu’ici utilisés.

5- De l’aveu de leur entourage, les caisses de l’État ont été vidées par les proches d’Ali Bongo, après que ce dernier leur annonçât son intention de respecter le verdict des urnes, avant d’y renoncer sous les conseils de son directeur de cabinet, le béninois Maixent Accrombessi.

6- Les comptes bancaires extérieurs (comptes offshore) du Gabon sont aux mains de Maixent Accrombessi, actuellement en convalescence et en incapacité physique au Maroc.

7- Le Fonds gabonais d’investissement stratégique (FGIS) a été siphonné pendant la campagne par son directeur, Serge Thierry Mickoto, beau frère et porte-parole d’Ali Bongo en France durant la campagne présidentielle.

8- Profitant de l’effervescence de la campagne présidentielle, Alain-Claude Bilie By Nze, Ministre de la communication d’Ali Bongo, décaissa au mois d’août plus de 3 milliards de francs CFA des fonds de Gabon TV ; somme que l’ancien pensionnaire de la prison centrale de Gros-bouquet tenta par la suite de transférer en Guinée-équatoriale, sans succès. Aujourd’hui, les agents contractuels de cette chaine publique dénoncent plus de trois mois d’arriérés de salaire.

9- Pascaline Mferry Bongo, gardienne et coffre-fort du butin familial -qu’elle avait notamment mis à disposition pour le maintien du clan-, vient de s’exiler aux États-Unis, emportant définitivement avec elle les clés du coffre-fort qui alimentait et servait à endiguer les déséquilibres budgétaires de la gestion calamiteuse du clan familial, au pouvoir depuis 1967.

10- Et pour ne rien arranger, l’Union Européenne, dont le compte-rendu final de l’élection présidentielle sera rendu dans quelques jours, a déjà prévu de geler toutes ses aides en direction du Gabon, en vue infliger des sanctions au régime voyou qui se maintient actuellement par la force à la tête du Gabon.

Conclusion : les bongo et leurs complices ont ruiné le Gabon. Le pays est bloqué, il est à terre. Gabonaises, Gabonais, un conseil : retirez tout votre argent des banques. Les banques gabonaises sont en situation délicates du fait d’avoir trop prêté de l’argent en vue du maintien du régime Bongo.

JNM

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :