SOCIETE: Donald Trump, personnalité de l’année 2016 de “Time”

2048757_donald-trump-personnalite-de-lannee-2016-de-time-web-tete-0211570897104

Le magazine américain désigne chaque année la personnalité qui a eu le plus d’influence sur les évènements de l’année, “pour le meilleur ou pour le pire”.

Angela Merkel l’année dernière, Donald Trump pour l’année 2016 . Le magazine a désigné la personnalité qui selon lui, a eu le plus d’influence sur les évènements de l’année : “Il est difficile de contester qu’une autre personnalité ait autant d’influence que Donald Trump sur les évènements de cette année”, explique Nancy Gibbs, rédactrice en chef de Time .

Mais pour sa 90ème couverture “Person of the Year”, le magazine précise que les personnes désignées sont celles qui ont le plus d’influence “pour le meilleur et pour le pire” et de désigner ainsi Donald Trump comme le “président des Etats-désunis d’Amérique”, après une campagne présidentielle très violente. “Alors, est-ce que ce sera le meilleur ou le pire ? Le défi pour Donald Trump est que le pays est en profond désaccord sur la réponse”, a souligné la rédactrice en chef.

Avant même l’annonce officielle, le président nouvellement élu avait déjà laissé entendre qu’il était placé en tête de ce prestigieux classement : “C’est un très, très grand honneur”, avait-t-il d’abord réagi en direct à la télévision. Sur son site, le magazine dévoile une vidéo dans laquelle il explique qu’il n’a pas besoin de “Beyoncé, Jay Z et Bruce Springsteen pour rassembler du monde”, taclant ainsi Hillary Clinton qui avait fait venir ce beau monde à l’un de ses meetings , “il n’y a que moi et les idées que les gens veulent entendre”, lance-t-il alors depuis son luxueux appartement.

Reste à savoir dans quel sens ira la présidence Trump. Dans le magazine, il donne déjà quelques pistes : “Beaucoup d’emplois vont revenir, je pense qu’il va y avoir quelques sociétés qui vont quitter notre pays, je crois que nous aurons du succès…”

De son côté, le magazine explique dans le portrait du futur président que “pendant toute la vie publique de Trump, les leaders d’opinion et les intellectuels l’ont traité par le mépris, comme une vulgaire bête de foire, un homme de spectacle haut en couleurs et pauvre en contenu. Mais ce que ses détracteurs n’ont jamais compris, c’est que leur dédain l’a rendu plus fort. Il s’est nourri de ce mépris et l’a utilisé pour faire la une de la presse populaire et créer un lien avec les gens de base”.

Time décerne cette récompense depuis 1927. Les lauréats des années précédentes ont fréquemment été des personnalités politiques et dirigeants au pouvoir ou récemment élus. L’actuel président américain Barack Obama fut désigné en 2008 et 2012.

SKB

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Create a website or blog at WordPress.com

Up ↑

%d bloggers like this: