POLITIQUE: Dialogue Gouvernement-UE

object-getobject-do   index25

Le Gouvernement et la Délégation de l’Union Européenne ont tenu ce jeudi 15 décembre 2016, une réunion dans le cadre de la 2èmesession pour l’année 2016, du dialogue politique Gouvernement-Union européenne, conformément à l’article 8 de l’accord de Cotonou.

Cette rencontre a permis aux deux parties, d’examiner ensemble, les observations préliminaires du Gouvernement sur le rapport de la Mission d’Observation Electorale de l’Union Européenne sur l’élection présidentielle au Gabon du 27 août 2016.
Ces observations ont porté aussi bien sur des questions de forme que sur le contenu du rapport en lui-même.

Sur la forme, la partie gabonaise a regretté la divulgation publique du Rapport, avant sa présentation officielle, au mépris des bonnes pratiques en la matière.
La partie gabonaise a particulièrement critiqué le non-respect systématique, par la MOE-UE, des dispositions de la législation gabonaise en matière électorale et la violation fragrante de certains aspects de l’accord conclu entre les deux parties.
Au-delà de plusieurs affirmations discutables, le Gouvernement a relevé la contradiction évidente entre le contenu très critique du Rapport et l’appréciation positive portée sur le déroulement des opérations de vote par ce document.

L’examen des recommandations contenues dans ce rapport a permis au Gouvernement de faire une présentation détaillée des initiatives prises en faveur du respect des droits de l’homme et des libertés depuis la période post-électorale.

De ce fait, le Dialogue politique ouvert à tous, initié par le Président de la République, Chef de l’Etat et qui est entré dans sa phase préparatoire constitue un cadre approprié de rassemblement entre Gabonais, d’apaisement des tensions sociales et politiques et de refonte globale des dispositifs institutionnels et électoraux.
La partie gabonaise a pris connaissance par ailleurs et à cette occasion, de la proposition de l’Union Européenne, de la mise en œuvre d’un mécanisme d’intensification du dialogue politique entre les deux parties.

La partie gabonaise a souhaité recevoir à cet effet de l’Union Européenne, une proposition formalisée et détaillée en vue de son examen.

Ces échanges, qui se sont déroulés dans un esprit de franche cordialité, sont appelés à s’intensifier et participent de la nécessaire bonne tenue du partenariat Gabon-Union Européenne.

MAE

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Create a website or blog at WordPress.com

Up ↑

%d bloggers like this: