POLITIQUE: ACP-UE Nairobi : Toute l’Afrique contre les gabonais libres

acp_ue

Nous serons très curieux de voir le résultat qui sortira de ce bras de fer insensé que les « parlementaires » africains livrent à leurs homologues de l’UE pour l’adoption d’une résolution contre le Président gabonais Ali Bongo et son Gouvernement sur la crise post-électorale du 27 août 2016.

Cette situation est très intéressante pour plusieurs raisons. Elle montre sans équivoque combien de fois les africains s’aiment à la folie. Ils sont prêts à passer des nuits blanches pour défendre les leurs et l’intérêt de leurs peuples face à l’ogre venu d’Europe.

Comme ils sont ridicules et pathétiques nos défenseurs affamés d’un jour.

D’abord ces fameux africains essaient de montrer aux européens qu’ils sont capables de leur dire non. En somme de leur tenir tête. Ils forment un bloc pour laisser croire qu’ils peuvent traiter avec eux d’égal à égal. Mais personne n’est dupe surtout pas nous les Gabonais et encore moins les Euro députés. Combien parmi eux sont capables de s’assumer tout seul sans l’aide de papa colonisateur ? Combien parmi ces terroristes du ventre des peuples africains sont capables de refuser des gabonais CFA si Ali Bongo Ondimba les leur présentait pour plaider sa cause ? Et combien parmi ces affamés sont capables de plaider la cause du Gabon en faveur de son développement lorsqu’on sait la haine viscérale doublée de jalousie qu’ils ont des gabonais et du Gabon ?

Nous savons tous que ces gens n’aiment du Gabon que ses richesses. Le contre-exemple de la Gambie est là pour le démontrer. Vu la célérité avec laquelle ils sont prêts à en découdre avec Yaya Jammeh.

Quel est l’être humain normalement constitué, vivant sur cette planète, qui peut croire un tantinet qu’un politique africain est vertueux ? En tout cas, nous pouvons ici nous avancer en disant qu’il n’y a aucun. Même pas un nouveau-né. Car le politique africain a un prix. Il s’achète comme de vulgaires chaussures. Il n’a aucune dignité. Il aime tout ce qui est ostentatoire, la facilité, les cadeaux, les belles choses, les avantages indus. Il hait l’effort, le travail et est intrinsèquement corruptible. Et tout ce qu’il fait est guidé par son ventre. Son cerveau ne lui sert à rien car il en utilise très rarement et pour des futilités quand cela lui arrive.

De deux choses l’une, soit c’est un spectacle de mauvais goût qu’ils sont entrain de produire sous nos yeux en négociant au mieux les intérêts de leurs patrons, membres du syndicat, afin que le cas du Gabon, si cette résolution était votée et adoptée, ne fasse jurisprudence dans leurs royaumes respectifs ou encore et comme cela a toujours été le cas dès qu’il s’est agi du Gabon, tous les affamés et charognards africains de tout poil viennent jouer la carte de leur vie chez nos simplets.

Beaucoup d’africains aiment souvent renvoyer la responsabilité de la pauvreté et de la misère endémiques de ce continent sur les anciens colons. Mais au vu du spectacle qu’ils nous offrent en direct depuis Nairobi, cette supercherie vient désormais de voler en éclat. Cette posture, après cet épisode sur le Gabon, ne sera plus tenable. Ils sont tout simplement les responsables de leurs propres turpitudes. Et aux yeux du monde, ils embrassent la pauvreté et donc le refus à leur peuple de vivre dans le bonheur.

Et malheur du malheur, l’africain est d’une jalousie morbide et mortelle. Aucun pays africain n’a soutenu le combat du peuple gabonais jusqu’à présent et encore moins des responsables issus de différentes sociétés dites « civiles » du continent. Bien au contraire, ils soutiennent le dictateur en utilisant comme paravent la fameuse ingérence et du panafricanisme dont ils se servent pour garder leurs avantages dans notre pays au détriment des nôtres et par-dessus tout, ces individus trouvent le culot de nous traiter de xénophobes.

Car comment comprendre qu’un peuple qui veut se libérer d’un dictateur sanguinaire trouve ses principaux détracteurs et farouches adversaires parmi les peuples qui sont sous des dictatures toutes aussi féroces voire pires que celle qui nous opprime depuis un demi-siècle !

Si des gens comme les Seydou Kane, Accrombessi et d’autres, arrivés en « sans confiance » avec un sachet sous la main chez nous, sont devenus des milliardaires sans aucune expertise ni propriétaire d’une entreprise avec pignon sur rue au Gabon, c’est bien de la faute du Gabonais lui-même qui méprise son propre pays et s’assoit sur son développement en faisant la part belle à ces dos mouillés qui construisent chez eux des chemins de fer, des cités futuristes, des palaces, pendant que nos petits frères et sœurs s’abrutissent à même le sol dans des porcheries et des cabanes tôles en haut qui leur servent de lieu d’apprentissage.

Nous sommes en train d’assister à un bal des sorciers contre notre pays et son peuple.

Qu’à cela ne tienne, nous devons rester unis face à cette comédie. Car ces africains-là jouent pour eux et leurs pays mais surtout sont contre nous, peuple gabonais et ses intérêts.

Mettons de côté nos différences et nos divergences pour lutter ensemble contre ces criminels qui veulent que seules leurs contrées lointaines soient dotées de train à grande vitesse, des métros, des autoroutes à plusieurs voies, des compagnies aériennes avec des avions de dernière génération pendant que nous nous subissons les inondations, des pistes d’éléphant, des années blanches.

À un moment donné, il faut dire stop. Ça suffit ! Car nous vous avons beaucoup donné et vous nous en avez beaucoup pris sans autorisation ni permission.

PLM

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :