SOCIETE: 5 endroits dans le monde où vous ne pourrez jamais vous rendre

De par le monde, il existe d’innombrables endroits inaccessibles au commun des mortels. Nombre d’entre eux sont touchés par des phénomènes naturels bien trop dangereux pour l’Homme, mais d’autres endroits nous sont interdits pour d’autres raisons. Du secret défense à la préservation d’une culture, découvrez cinq lieux que vous ne pourrez jamais visiter.

LA RÉSERVE MONDIALE DE SEMENCES DU SVALBARD

reserve-norvege
Cette réserve colossale a été créée pour faire face à un scénario catastrophe : une pénurie mondiale de nourriture. Dans un monde dévasté par un désastre naturel majeur, où l’humanité serait privée de toutes ses ressources alimentaires, la réserve du Svalbard serait la clé de notre survie.

Cette chambre forte souterraine est située dans une montagne de l’île de Spitzberg sur l’archipel norvégien du Svalbard, à 1 300 kilomètres du pôle Nord. Elle est composée de trois salles de 27 mètres de long et de 9,5 mètres de large, totalisant près de 1 300 mètres cubes de stockage. À l’intérieur, 250 millions de graines de toutes les cultures vivrières du monde sont conservées, préservant ainsi la diversité génétique.
Hautement sécurisée, cette réserve a ouvert en 2008. Elle est gérée par un accord tripartite entre le gouvernement norvégien, la banque génétique nordique et l’organisation internationale Global Crop Diversity Trust. Le site où elle a été construite n’est pas un hasard : l’île n’est pas touchée par l’activité des plaques tectoniques et se situe 130 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Enfin, le pergélisol assurerait la préservation des graines, même si le réchauffement climatique venait faire fondre la glace. Les graines peuvent survivre dans la chambre forte pour les centaines, voire les milliers d’années à venir. Seuls les scientifiques désignés et les obtenteurs peuvent pénétrer dans la réserve.

L’ÎLE DE NI’IHAU

ile-niihau
L’île de Ni’ihau est située dans l’archipel d’Hawaï. Totalement sauvage, elle semble être la destination rêvée pour les voyageurs en quête d’authenticité. Pourtant, ce territoire de 180 kilomètres carrés de superficie est interdit aux visiteurs. En 1863, le roi hawaïen Kamehameha l’a vendue à de riches propriétaires de plantations : la famille Robinson. Depuis 1915, presque personne ne peut s’y rendre, Ni’ihau permet de préserver la culture hawaïenne.

L’île est peuplée par environ 130 Hawaïens qui ne payent ni taxes ni loyer. Il n’y existe aucune route pavée, aucun service de téléphonie, pas de tuyauterie, d’eau courante ou encore de magasins. Les habitants ont toutefois l’électricité grâce à des panneaux solaires. Pour se déplacer, ils utilisent des chevaux et des vélos. Des péniches ravitaillent Ni’ihau avec des produits venus de Kauai, l’île de l’archipel la plus proche. Les enfants s’y rendent d’ailleurs en canoë pour aller à l’école.
L’île de Ni’ihau est également connue dans l’Histoire : elle a été marquée par un incident durant la Seconde Guerre mondiale. Après l’attaque de Pearl Harbor, un pilote japonais y a atterri puis a été capturé par les résidents avant d’être tué. Cette anecdote a inspiré une chanson populaire intitulée “Vous ne pouvez pas conquérir Ni’ihau”. Encore plus étonnant, en 1944, le président Roosevelt a émis l’hypothèse d’y construire le siège des Nations Unies.

Pour s’assurer qu’aucun individu n’y pénètre, des gardes-côtes patrouillent autour de l’île, ils veillent également à ce qu’aucun véhicule n’y atterrisse. Aujourd’hui, la seule possibilité de mettre un pied sur ce paradis sauvage est de se procurer une invitation de l’un des habitants. Des tours en hélicoptère et en bateau sont toutefois organisés, ils sont les seuls autres moyens possibles pour s’approcher de Ni’ihau.

LA BASE DE LA ROYAL AIR FORCE À MENWITH HILL

menwith-hill
Située dans le North Yorkshire en pleine campagne anglaise, la base de Menwith Hill de la Royal Air Force (RAF) est considérée comme la plus grande station de surveillance électronique du monde. Construite en 1954, elle avait pour but d’espionner les communications soviétiques durant la guerre froide.

Aujourd’hui, cette base hautement confidentielle intercepte les communications dans le but de collectionner des données pour le Royaume-Uni et les États-Unis. Toutefois, personne ne sait réellement comment la station fonctionne. Prétendument, elle permet d’enquêter sur les réseaux terroristes et les trafics de drogue internationaux en plus de servir de station au sol pour les satellites américains.
Mais surtout, la base de Menwith Hill est liée au réseau Echelon. Il s’agit d’un système d’espionnage (interception des communications publiques et privées) mondial élaboré par les États-Unis, le Royaume-Uni, le Canada, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Il est géré par les services de renseignements de chacun de ces États, et notamment par la National Security Agency (NSA) qui en est le principal utilisateur. Il n’existe aucune photographie de l’intérieur de la base. Les seules personnes autorisées à y pénétrer sont des membres de la NSA ou du réseau Echelon.

LES ARCHIVES SECRÈTES DU VATICAN

archives-secretes
Il s’agit probablement de la bibliothèque la plus confidentielle du monde. Les Archives secrètes du Vatican contiennent les documents personnels de tous les papes depuis le VIIIe siècle. Jusqu’en 1881, seuls les membres du Vatican étaient autorisés à y entrer.

Désormais, les archives restent sous clé mais sont accessibles aux chercheurs. Le processus pour y avoir accès est toutefois complexe. Le chercheur doit donner de nombreuses informations personnelles, indiquer le but de sa recherche et présenter une lettre d’un institut de recherche ou d’un chercheur qualifié en histoire. Les Archives secrètes du Vatican sont colossales : on estime qu’au moins 35 000 volumes sont disposés sur 85 kilomètres d’étagères. Ces documents sont de véritables trésors historiques.
On y trouve entre autres l’excommunication de Martin Luther par le pape Léon X, des retranscriptions du procès des chevaliers de l’Ordre du Temple datant du XIVe siècle, des correspondances de Michel-Ange et d’Abraham Lincoln ainsi qu’une bulle pontificale de 1198 ordonnant une quatrième croisade.

LA ZONE 51

signes-zone-51
Base militaire secrète du gouvernement américain, la Zone 51 (Area 51 en anglais) suscite les plus folles des théories. Située dans le désert du Nevada, à 129 kilomètres au nord de Las Vegas, elle a été pour la première fois évoquée dans des documents de la Central Intelligence Agency (CIA) durant la guerre du Vietnam. Ce qui s’y passe est extrêmement confidentiel, si confidentiel que sa localisation ne peut être trouvée sur Google Maps.

Jusqu’alors, la CIA ne donnait aucune indication spécifique sur la nature de cette base qui s’étend sur environ 155 kilomètres carrés. Les théoriciens du complot s’en sont donnés à cœur joie. Pour beaucoup, la Zone 51 est un lieu où le gouvernement américain dissèque des extraterrestres, notamment depuis l’affaire de Roswell.
En 2013, la CIA a enfin reconnu officiellement l’existence de la Zone 51. Malheureusement pour les amateurs d’OVNIs, l’agence a dévoilé le secret de sa base : depuis 1955, le gouvernement y testait des avions espions au cours de programmes top secret, expliquant ainsi la présence de lumières étranges au-dessus de la zone. Cette explication ne décourage toutefois pas les plus convaincus qui estiment que la CIA couvre d’autres expériences bien plus étranges. Aujourd’hui encore, l’accès à la Zone 51 est formellement interdit. De nombreux curieux tentent d’y accéder, mais l’endroit est surveillé 24 heures sur 24 par des militaires.

Malgré l’interdiction de s’y rendre, chacun de ces endroits suscite notre curiosité. Malheureusement, même les plus aguerris ne peuvent s’y rendre, et les secrets qu’ils cachent resteront bien enfouis.

SKB

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Create a website or blog at WordPress.com

Up ↑

%d bloggers like this: