CULTURE: Cinéma: Palmarès des Golden Globes 2017

golden-globes-2017-palmares-cinema-l-5rechq

La saison des remises de prix de l’année 2017 a démarré de plus belle avec les Golden Globes. Cette année, la liste des nommés était dominée par des films comme La la land, Moonlight, Manchester by the sea ou encore Florence Foster Jenkins. Parmi eux, nous avons noté une belle présence française avec la nomination et la victoire d’Isabelle Huppert dans la catégorie Meilleure actrice dans un film dramatique pour le film de Paul Verhoeven Elle. Long-métrage également nommé en tant que Meilleur film étranger aux côtés de Divines de Houda Benyamina. Enfin, nous avons noté la présence de Ma vie de courgette de Claude Barras en tant que Meilleur film d’animation.

Finalement, la soirée a vu le grand chelem du film La La Land qui a remporté toutes les distinctions pour lesquelles il avait été nommé. Dans cette ode au long-métrage de Damien Chazelle, la France s’en est bien sortie puisqu’Isabelle Huppert à remporté le Golden Globe de la Meilleure actrice dans un film dramatique pour Elle qui a aussi été sacré comme Meilleur film étranger. Une belle performance pour la comédienne !

Pour ces Golden Globes 2017, le jury a notamment choisi de récompenser un film français, une comédie musicale et un Disney.

Présidée par l’animateur et humoriste Jimmy Fallon, la soirée des Golden Globes a distribué ses fameux trophées aux acteurs, réalisateurs et films pré-sélectionnés. Le film français «Elle» et la comédie musicale «La La Land» ont très largement dominé la compétition en remportant plusieurs récompenses pour un même film.

Meilleur film en langue étrangère : «Elle» de Paul Verhoeven. Le réalisateur néerlandais de «Basic Instinct» et «Total Recall» y met en scène Isabelle Huppert qui incarne une femme violée cherchant à démasquer son agresseur et qui se lance dans un jeu de séduction masochiste avec lui.

Meilleure actrice dramatique : Isabelle Hupert. Interprète principale dans «Elle» de Paul Verhoeven, l’actrice française a remercié le réalisateur et a lancé : «N’attendez pas du cinéma qu’il érige des murs et des frontières.»

Meilleure comédie, meilleur scénario et meilleur musique et chansons originales : «La La Land» de l’auteur-réalisateur Damien Chazelle qui remporte également le prix du meilleur metteur en scène. Romance entre une aspirante actrice et un musicien, la comédie musicale partait favorite de la soirée avec sept nominations. Elle les a toutes gagnées, établissant un record de prix pour un film.

Meilleure actrice de comédie : Emma Stone dans «La La Land». La jeune actrice américaine était en lice contre Annette Bening («20th Century Women»); Lily Collins («L’exception à la règle»); Hailee Steinfeld («The Edge of Seventeen») et Meryl Streep («Florence Foster Jenkins»).

Meilleur acteur de comédie : Ryan Gosling dans «La La Land». Après la remise de sa récompense, celui qui interprète un pianiste de jazz dans le film de Damien Chazelle a longuement remercié sa compagne et mère de ses deux enfants, Eva Mendes, qui n’était pas présente.

Meilleur acteur dramatique : Casey Affleck pour «Manchester by the Sea». Le frère de Ben Affleck qui peinait à se faire un prénom est récompensé pour son interprétation d’un homme torturé qui hérite de la garde de son neveu après la mort de son frère.

Meilleur film dramatique : «Moonlight» de Barry Jenkins. Le film raconte l’histoire d’un jeune Noir homosexuel qui essaie de trouver sa place et son identité dans le quartier difficile de Miami où il a grandi.

Meilleure actrice dans un second rôle : Viola Davis pour son rôle dans «Fences», réalisé par Denzel Washington. Inspiré d’une pièce de théâtre, le long-métrage retrace dans les années 50 la vie d’un ancien joueur de baseball noir-américain devenu éboueur.

Meilleur acteur dans un second rôle : Aaron Taylor-Johnson. L’acteur britannique de 26 ans obtient la première grande récompense de sa carrière pour son rôle dans «Noctural Animals».

Meilleur film d’animation : «Zootopie» du groupe Disney. Le film bat, au passage, la production française «Ma vie de courgette», immense succès critique qui était le seul long-métrage animé non américain en compétition.

Du côté des séries télévisées

Meilleure série dramatique : «The Crown». La première saison de la série de Netflix retrace les premières années de la reine Elizabeth II.

Meilleur acteur dans une série dramatique : Billy Bob Thornton dans «Goliath». La série met en scène un avocat déchu et alcoolique qui veut prendre sa revanche.

Meilleure actrice dans une série dramatique : Claire Foy qui incarne la reine d’Angleterre dans «The Crown».

Meilleure comédie : «Atlanta» qui suit deux cousins évoluant dans la scène rap de la ville.

Meilleur acteur dans une comédie : Donald Glover pour son rôle dans «Atlanta».

Meilleure actrice dans une comédie : Tracee Ellis Ross pour son rôle dans «Black-ish».

Meilleure série courte : «The People v. O.J. Simpson: American Crime Story» qui retrace un procès controversé des années 90.

Meilleur acteur de série courte : Tom Hiddleston pour son rôle dans «The Night Manager». La série américano-britannique raconte l’enquête d’un directeur de nuit dans un hôtel de luxe sur une agence de renseignement et un trafiquant d’armes.

Meilleure actrice de série courte : Sarah Paulson pour son rôle dans «The People v. O.J. Simpson : American Crime Story.»

Meilleur second rôle féminin : Olivia Colman pour son rôle dans «The Night Manager».

Meilleur second rôle masculin : Hugh Laurie pour son rôle dans «The Night Manager».

SKB

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Create a website or blog at WordPress.com

Up ↑

%d bloggers like this: