SPORT: Football: CAN Gabon 2017: Quelques réactions d’avant-match du groupe A

total-sponsor-titre-coupe-dafrique-des-nations-2017-gabon

A j- 1, le groupe A est passé en mode conférence de presse d’avant-match au stade d’Angonjé, où la première équipe à passer le test des médias est le pays organisateur, le Gabon suivit de la Guinée Bissau, le Burkina Faso et le Cameroun

José Camacho (sélectionneur): « Le mal entendu entre moi et la FEGAFOOT est réglé. En fait, il n’y avait pas de quoi faire un drame. Mon message est de rassurer le peuple gabonais, et leur dire que les joueurs sont à 100%. L’essentiel est que tout aille dans la meme direction.
Aubameyang fait partie des meilleurs joueurs du monde, c’est normal qu’il soit indispensable. »

Ecuele Manga: « Le moral de l’équipe est au beau fixe, les joueurs sont impatient de débuter la compétition. Nous sommes prêt à franchir un palier et faire mieux qu’en 2012 »

GUINEE BISSAU:
Baciro Cande (sélectionneur): « Jouer contre le Gabon c’est un honneur, c’est comme une deuxième indépendance. Notre qualification pour la phase finale de la CAN se passe de commentaire. Le peuple a salué cet exploit. Nous respectons le Gabon pays hôte, mais cela ne nous empêchera pas de faire notre boulot. Nous sommes conscient de la difficulté de notre groupe, motif de plus pour jouer crânement notre chance de qualification.
Notre force repose sur l’esprit d’équipe. A ce propos, il n’y a pas de stratégie anti-Aubameyang.

BURKINA FASO:
Paulo Duarte (sélectionneur): « C’est ma 3e CAN, le Burkina souhaite aller le plus loin possible dans la mesure où l’équipe a accumulée de l’expérience avec ses 6 qualifications consécutives. Notre groupe est équilibré, toutes les équipes ont leurs chances »

Charles Kabore:  » L’équipe est homogène avec beaucoup d’expérience. Il faut prendre les matches les uns après les autres. »

CAMEROUN:
Hugo Broos (sélectionneur): « C’est une très bonne expérience d’être ici avec mon équipe. On va essayer d’aller en quart de final, le reste viendra avec le temps. Le match contre le Burkina Faso est difficile mais on va faire le nécessaire pour le gagner, vue que les joueurs sont prêts.
Faire jouer les jeunes est bon à tout moment, dès lors qu’ils ont les qualités requises. C’est vrai que l’équipe est majoritairement rajeunie mais l’enjeu de la compétition va les transcender. C’est une aubaine pour eux la CAN. »

Benjamin Moukandjo: « L’équipe du Burkina est bonne, on ne la craint pas mais on la respecte. »

SKB

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :