SPORT: Football: CAN Gabon 2017: Le lancement de la CAN vue autrement

sans-titre

Le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, a donné ce samedi le coup d’envoi de la CAN, le sommet continental du football que son pays accueille et organise pour la deuxième fois en cinq ans. « Je déclare ouverte la Coupe d’Afrique des nations 2017 », a- t- il lancé avant d’aller saluer les deux équipes du match d’ouverture, le Gabon et la Guinée-Bissau.

sans-titre1

Dans un stade de l’Amitié pavoisé tel un gigantesque étendard tricolore vert-jaune-bleu, en présence de dizaines de milliers de supporteurs, le Chef de l’Etat et son hôte, le Président de la République de Guinée-Bissau, José Mário Vaz, ainsi que le président de la CAF Issa Hayatou, ont été les premiers spectateurs de la cérémonie d’ouverture de cette 31e CAN. Des chanteurs et des danseurs au bord de la pelouse, des acrobates voltigeurs tombés du ciel au bout de leur fil, les porte-drapeaux des seize équipes nationales dans l’anneau d’athlétisme, et en vedette le rappeur Booba : la grande fête du foot africain pouvait commencer et écrire une nouvelle page d’une histoire commencée il y a soixante ans à Khartoum au Soudan.

« A ces jeunes qui démontrent chaque jour que la compétition exige sacrifice, effort et constance dans le travail, nous devons apporter tout notre soutien. Le football, plus qu’aucun autre sport, favorise la cohésion et affirme l’égalité de tous dans l’effort. Des valeurs qui sont au cœur de ma vision pour le Gabon », a souligné le Président de la République. « Welcome back CAN 2017, clame Pierre-Emerick Aubameyang. Le peuple gabonais peut être fier. Je sais que vous serez tous là pour vibrer avec nous ».

Depuis sa désignation en avril 2015, fort de l’expérience de la co-organisation de la CAN2012, le Gabon est mobilisé pour mettre véritablement la CAN sur son 31, dans un mouvement harmonisé avec la politique de soutien à l’emploi des jeunes, à la créativité entrepreneuriale et à la diversification vers les services. Quelque 11.000 Gabonais ont été candidats au corps des volontaires de la Coupe, deux stades de 20.000 places sont sortis de terre à Oyem et Port-Gentil, plus de 600 km de fibre optique ont été tirés pour acheminer le haut débit vers les régions, sans oublier les nombreuses pme locales à l’œuvre dans le secteur des transports, des télécommunications, de la restauration postée et de l’appui logistique. Autant d’effets induits venus enrichir l’expertise du Gabon comme pays d’accueil de grands événements sportifs (Marathon, Tropicale), sources d’emplois et facteurs de montée en compétence.

Pour leur 7e participation à une phase finale, quart de finalistes en 1996 et 2012, les Panthères affrontaient ce samedi les Lycaons ‘djurtus’ de Guinée-Bissau (1-1). Un match diffusé dans le monde entier par les réseaux satellitaires Canal+, beIN Sports, SuperSport, Eurosport, Fox Sports, The Sports Channel, Tivibu Sport, Arena Sport et par les télévisions nationales africaines. « Soyons tous rassemblés pour faire de cet événement un grand succès », indique le Président de la République.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :