SPORT: Football: CAN Gabon 2017: La Tunisie sans Ben Amor mais avec Abdennour

imagex22r8b6o-ashx

Pour sa troisième CAN à la tête de l’équipe de Tunisie, sa septième toutes sélections confondues, le Franco-polonais Henry Kasperczak va chercher l’exploit ce soir à Franceville contre le Sénégal.

Les Aigles de Carthage ne partent pas favoris contre les Lions de la Teranga malgré un dernier match où ils s’étaient imposés (1-0) à Monastir en octobre 2014 lors des éliminatoires de la CAN 2015 grâce à un but de Ferjani Sassi à la dernière minute. Car les hommes d’Aliou Cissé constituent actuellement la terreur du Continent noir avec une belle brochette de joueurs de premier plan, dont la star de Liverpool, Sadio Mané.

 » Une défaite d’emblée pourrait influer sur le moral des joueurs d’autant qu’un deuxième match très important nous attend face à l’Algérie, jeudi prochain, souligne Kasperczak. Certes, nous connaissons la qualité du Sénégal qui a effectué de gros progrès, mais nous aussi avons nos atouts. Et croyez-moi, ils ne sont pas négligeables. Ils s’appellent solidarité et esprit collectif « .

Battus (1-0) une semaine plus tôt au Caire dans le dernier match amical avant la CAN, les copains d’Aymen Mathlouthi ne pourront pas compter sur les services de leur milieu défensif, Mohamed Amine Ben Amor, toujours en butte à une cheville récalcitrante. Toutefois, ils vont récupérer le défenseur central du FC Valence (D1, Espagne) qui n’a pas joué un seul des quatre matches de préparation soldés par une seule victoire 2-0 devant l’Ouganda, un match nul (3-3) avec la sélection de Catalogne et deux défaites, contre l’Egypte.

Ce dimanche, à Franceville, la sélection tunisienne peut compter sur son onze-type (à l’exception de Ben Amor) et compter sur Wahbi Khazri, annoncé incertain jusqu’à la veille.

Devant le gardien inamovible Aymen Mathlouthi, la Tunisie alignera Hamdi Nagguez et Ali Maâloul sur les flancs et le tandem axial Syam Ben Youssef et Aymen Abdennour. En effet, le coach national tunisien a renoncé à son 3-5-2 en faveur d’un 4-4-2 qui s’adapte visiblement mieux aux qualités de ses joueurs.

Ferjani Sassi et Hamza Lahmar seront à la récupération, alors que Wahbi Khazri et Naim Sliti seront les milieux offensifs de couloir. Juste derrière l’attaquant de pointe, Taha Yassine Khenissi, le redoutable Youssef Msakni constituera le point d’ancrage offensif.
Cette équipe a fière allure. Il est évident qu’une première victoire dans la CAN la rassurera avant un très attendu derby nord-africain Tunisie-Algérie.

CAF

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :