SPORT: Football: CAN Gabon 2017: Sénégal, Algérie et Tunisie entrent en lice à Franceville

image-ashx3

Après Libreville, Franceville et les deux premières rencontres du groupe B. A l’affiche un alléchant Sénégal – Tunisie qui sera précédé d’un Algérie – Zimbabwe qui situera le niveau actuel des Fennecs, déconcertants il y a quelques mois lors des deux premiers matches du dernier tour éliminatoire de la Coupe du monde.

Sénégal – Tunisie est très attendu. Leurs dernières confrontations en phase finale s’étaient toutes deux, en 2002 et 2008, soldées par un résultat nul. Depuis, le monde du ballon rond africain a changé et le Sénégal a pris les devants, confirmant ces derniers temps un léger leadership sur le continent; Seulement, ses trois dernières CAN ont été un fiasco, les Lions de la Teranga se montrant incapables de passer le premier tour. Chat échaudé craint l’eau froide, l’objectif est d’aller plus loin que les éditions précédentes.

Aliou Cissé pourra compter sur un effectif presque au complet, notamment l’étoile montante de Liverpool, Sadio Mané, très attendu au Gabon. Le Sénégal est un des favoris de la 31e édition. Lors des éliminatoires il avait réalisé le carton plein, six matches, six victoires.

Cissé, l’ancien capitaine de la génération 2002, celle qui n’échoua qu’aux tirs au but en finale de l’épreuve à Bamako face au Cameroun, estime qu’une victoire face aux Aigles de Carthage entrouvrirait les portes du second tour : « C’est vrai qu’on a éprouvé des difficultés face aux équipes maghrébines mais cela date de longtemps. L’équipe a beaucoup grandi. On est prêts pour la Tunisie, on sait comment se préparer pour aborder ce genre de match, que ce soit l’Algérie ou la Tunisie pour nous c’est pareil. Les choses ont changé. Ce match est d’une grande importance pour eux et nous, parce qu’il s’agit du premier et qu’il vous aide à fixer un plan de marche ».

Les Aigles de Carthage vont profiter du retour de la tour de contrôle en défense, Aymen Abdennour qui était blessé mais qui a repris les entraînements, il y    a quarante-huit heures.  Le sélectionneur, Henry Kasperzack est optimiste, après une préparation intense, selon lui : « C’est un plaisir de retrouver la sélection sénégalaise qui est pour moi une grande équipe. Mon équipe a beaucoup gagné en maturité, on a beaucoup progressé c’est ce que j’ai pu relever lors du dernier match contre l’Egypte.  Le groupe est prêt pour ce premier match, la préparation a été très positive, on va maintenant montrer cela sur le terrain où on a envie de réussir une bonne entrée en matière. Ça va être une rencontre entre deux grandes nations du football africain, le Sénégal n’est pas à présenter, c’est une sélection forte avec des individualités de haut niveau ».

L’Algérie et le Zimbabwe seront les premiers à entrer en piste. Les Fennecs aborderont la rencontre avec prudence. Le Zimbabwe n’est pas un bon souvenir. En 2004, les Warriors des frères Ndlovu, Peter et Adam, les avaient battus (2-1) à Sousse.

Avec un groupe au complet, notamment le retour des blessés comme Yacine Brahimi, Hillal Soudani ou Ramy Bensebaïni, Georges Leekens pourra compter sur ses joueurs de base.: « On doit gagner le premier match face au Zimbabwe, comme je l’ai toujours déclaré. C’est une rencontre très importante pour nous et on doit empocher les trois points. Ce sera la clé d’un bon tournoi pour être un peu à l’aise et sans pression lors des deux autres rencontres. Je l’ai dit aux joueurs. La victoire lors du premier match va nous permettre de gagner encore plus de confiance ». Le Belge se garde pourtant de sous-estimer son adversaire : « Il pratique du beau football. J’ai pu la voir lors du dernier match amical face au Cameroun. Ils se sont créé beaucoup d’occasions dangereuses, notamment en fin de partie ».

Callisto Pasuwa, le sélectionneur du Zimbabwe, ne veut pas se cantonner dans le rôle du petit dernier : « Le favori du groupe ? Je réponds le Zimbabwe. On a une équipe très forte et on n’a peur de personne. Je sais ce que vaut mon équipe et on est ici pour faire quelque chose. Je sais que beaucoup de personnes ne nous connaissent pas et cela représente un avantage. On va surprendre pas mal de gens. On est préparé à entamer la compétition et frapper fort d’entrée. Je vous le répète, nous n’avons peur de personne, et encore moins de l’Algérie ».  Ce qui est dit est dit.

Le dernier classement FIFA, en date du 12 janvier, positionne en numéro 1 le Sénégal ; la Tunisie occupe la quatrième place continentale et l’Algérie, qui fut longtemps en tête, la cinquième. Le groupe B est le groupe des têtes de série avec trois pays du Top 5, plus le Zimbabwe de Pasuwa…

CAF

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Create a website or blog at WordPress.com

Up ↑

%d bloggers like this: