ECONOMIE: Formations Techniques au profit des parties prenantes du PIQAC

maxresdefault

Après avoir eu lieu à Douala au  Cameroun, à Bangui en République Centrafricaine et à N’Djamena au Tchad, les ateliers de formations techniques comptant pour le semestre 2, organisées dans le cadre du PIQAC, vont se poursuivre du 16 au 24 janvier à Libreville au Gabon.

Ces ateliers portent sur les thématiques suivantes :
Présentation de la Norme ISO 17025 les 16 et 17 janvier 2017 dont l’objectif est de comprendre les concepts qualité, la démarche de construction de la qualité en laboratoires, l’accréditation et d’être sensibilisé aux bonnes pratiques des laboratoires.

La Maitrise de la Méthode HACCP le 18 janvier. Cette présentation a pour objectif de faciliter la compréhension et la mise en œuvre de la méthode HACCP dans le cadre la construction du plan de maîtrise sanitaire ou le contexte de la certification ISO 22000.

Le processus d’élaboration des Normes qui vise la compréhension du processus normatif et le rôle et le fonctionnement des organes en charge de l’élaboration des normes au sein de l’organisme de normalisation.

Axé sur la promotion de la qualité, ces formations seront animées par des experts internationaux de l’ONUDI et sont destinées aux organismes et structures de normalisation,  aux autorités publiques, aux organismes d’évaluation de la conformité ainsi qu’à l’ensemble de la société civile. Ces formations s’adressent également aux parties prenantes du secteur privé afin de les inciter à jouer un rôle actif dans les discussions permettant le développement des normes

L’objectif est de favoriser une prise de conscience par ces acteurs sur l’importance de la qualité et de la protection des consommateurs au niveau national et régional.

Notons que le PIQAC a déjà organisé des formations dans l’ensemble des pays bénéficiaires du programme au cours de l’année 2016. Celles-ci ont permis de toucher plus de 1000 personnes qui ont été sensibilisées ou formées sur des thématiques liées à l’infrastructure qualité.

Initié par la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC), en concertation avec la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), le PIQAC est financé par l’Union Européenne et exécuté par l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI).

Le PIQAC a pour objectif de renforcer la compétitivité et la diversification des secteurs productifs à travers l’opérationnalisation des infrastructures de qualité régionales et nationales et leur mise en réseau.

SKB

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :