POLITIQUE: Ali Bongo Ondimba et José Mario Vaz à la Zone économique de Nkok

sans-titre2

Le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, s’est rendu hier dimanche à la Zone économique à régime privilégié de Nkok en compagnie de son homologue bissau-guinéen, José Mário Vaz. « La réussite de ce projet, qui incarne notre ambition de diversification économique, est une source d’inspiration pour nos voisins », a indiqué le Chef de l’Etat.

Accompagné par les ministres de l’Economie, de la Promotion des investissements privés et de l’Economie numérique, et guidé par l’Administrateur général de l’Autorité administrative de Nkok et le Directeur d’Olam-Gabon, Ali Bongo Ondimba a présenté à son hôte ouestafricain les atouts de ce site emblématique de la stratégie gabonaise de transformation de l’économie, « véritable exemple de nos ambitions de diversification et modèle pour nombre de nos voisins ».

Désignée meilleure zone franche d’Afrique subsaharienne 2016 par le groupe britannique fDI, la zone accueille déjà vingt-cinq usines en production et vingt-trois en construction dans des secteurs variés (bois, sidérurgie-métallurgie, matériaux de construction et chimie hors pétrole) sur quelque 500 ha, pour plus de 3000 emplois directs et indirects et 1,7 milliards de dollars d’investissements directs étrangers.

Par delà les liens d’amitié qui unissent déjà le Gabon et la Guinée-Bissau, l’heure est à la densification des échanges économiques sous-régionaux dans le cadre d’une coopération sudsud bénéfique à l’emploi.

Sur les sites de production des Aciéries du Gabon, de Gabon Wood Industries et de Gorilla In&Out au sein du ‘cluster bois’ (150.000 tables-bancs livrées récemmment), les deux chefs d’Etat ont pu échanger avec les ouvriers et les cadres en poste et ainsi mesurer le dynamisme d’un hub multisectoriel fondé sur un partenariat public-privé entre la République gabonaise, Olam International Ltd et l’institution financière Africa Finance Corporation. Parmi les développements, l’achèvement d’un port minéralier et d’un port de commerce général, la construction de conduites d’eau et de lignes à haute et basse tensions (2300 km déjà installés).

PP

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Create a website or blog at WordPress.com

Up ↑

%d bloggers like this: