POLITIQUE: Le Premier ministre, Issoze Ngondet préside le Haut Conseil interministériel pour l’Investissement

object-getobject

Première étape du dialogue public-privé pour l’investissement, le Conseil interministériel préparatoire à la tenue du Haut Conseil pour l’investissement (HCI) a été présidé par le Premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet. « Vous êtes les acteurs de la croissance et de l’investissement », a lancé le chef du Gouvernement à l’adresse des nombreux représentants du monde des affaires invités autour de la table. « Optimisons nos énergies positives et concentrons nous sur les investissements productifs. Restaurons la confiance ! ».

Placé sous le thème « Comment relancer l’économie par l’investissement et la diversification pour une croissance inclusive ? », ce Conseil avait pour objectif de préparer la 1ère session du HCI qui sera présidée par Son Excellence Ali Bongo Ondimba. Sous l’impulsion du ministère de la Promotion des investissements privés, du Commerce, du Tourisme et de l’Industrie, tutelle de l’Agence de promotion des investissements (ANPI-Gabon), un processus inédit de réflexion collégiale vient de débuter, associant – désormais tous les deux mois – l’ensemble des départements ministériels du pôle économie-emploi et tous les hauts responsables du secteur privé réunis au sein de groupes de travail thématiques.

En donnant le coup d’envoi des travaux ce vendredi matin, le Premier ministre a présenté l’année 2017 comme celle des défis – « créer la croissance, maintenir les emplois, créer un cadre propice aux affaires » – liés à la diversification de la base productive de l’économie nationale. Avec des mots-clés qui signent l’ambition : « Exigence, écoute, concertation, solidarité, vérité, transparence, complémentarité, transversalité, confiance, justice, gouvernance, reconnaissance, action ».

Ainsi pour la première fois se trouvent associés, dans un mouvement national de sursaut et dans le cadre institutionnalisé qu’est celui du HCI, le Gouvernement et les milieux d’affaires. Des cellules de travail, organisées de façon thématique et composées sur un mode paritaire public-privé, ont un mois pour dégager des propositions concrètes à soumettre au Chef de l’État, qui présidera le Haut Conseil pour l’investissement. « Des réformes et des projets structurants qui visent à encourager le réinvestissement notamment dans les secteurs à fort impact social et économique », a souligné Madeleine Berre en présentant les différentes thématiques retenues (procédures administratives, révision cadre de l’investissement/système bancaire, fiscalité/parafiscalité, capital humain, foncier/infrastructures).

La ministre qui a souhaité renforcer la gouvernance opérationnelle par un comité de suivi bimensuel réunissant l’ensemble des secrétaires généraux des ministères concernés, afin que les administrations s’approprient les réformes. Un véritable ‘tableau de bord’ des projets et des évolutions, car l’Etat entend être fidèle à ses engagements.

« Avec une obligation de résultat », a insisté Emmanuel Issoze Ngondet, fidèle à l’esprit et à la lettre de sa Déclaration de politique générale qui invitait à « multiplier les efforts pour répondre pleinement aux attentes spécifiques des opérateurs économiques, accélérer le développement des infrastructures productives, mieux promouvoir les investissements privés, mieux sécuriser le foncier, placer l’entreprise au cœur de l’action de développement. Pour que le secteur privé devienne le levier de la diversification et de la transformation ».

SKB

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :