image-ashx

Le Sénégal se trouve, à quelques heures de son dernier match de poule avec l’Algérie, dans la situation la plus confortable qui soit. Qualifié, assuré de terminer premier et de rester à Franceville pour son quart de finale, et déjà renseigné sur son futur adversaire, le Cameroun.

Dès lors se présente au sélectionneur deux solutions face aux Fennecs. La première consiste à jouer cool, sans trop de dépense d’énergie et en cherchant à préserver les joueurs d’une blessure qui les priverait de la suite du tournoi. Logiquement Aliou Cissé devrait laisser sur le banc Cheikh Mbengue, Kalidou Koulibaly, Cheikhou Kouyaté et Lamine Gassama, les quatre joueurs qui ont reçu un carton jaune et pour lesquels un deuxième entraînerait une suspension pour le quart de finale.

La deuxième hypothèse, la plus séduisante pour les spectateurs c’est celle du panache ; L’équipe est dans une dynamique de victoires, six en éliminatoires, deux en phase finale et une coupure pourrait casser le ressort. Comme le dit un des anciens camarades de jeu du sélectionneur, Khalilou Fadiga, « il faut continuer sur le même tempo, les joueurs sont maintenant habitués et prêts pour le rythme d’une rencontre tous les quatre jours ; ce ne serait pas bon de vouloir jouer le match contre l’Algérie à l’économie ».

Autre aspect non négligeable de cette rencontre, la passation de pouvoir entre l’Algérie, qui a occupé le haut du pavé pendant de nombreux mois, et le dauphin Sénégal, devenu roi, selon le dernier classement mensuel FIFA.  Comment imaginer que les Lions de la Teranga ne souhaitent pas s’installer pour longtemps sur le trône. Un succès devant les Fennecs ne leur garantirait pas le sacre final mais serait une victoire de prestige face à un Grand d’Afrique. On s’honore toujours à avoir à son tableau de chasse une équipe du calibre de l’Algérie.

Maintenant les Algériens de Georges Leekens sont au pied du mur. Ils n’ont pas d’autre ressource que de gagner avec leur unique point au compteur en espérant faire mieux que la Tunisie qui les précédent de deux points avant leur match contre le Zimbabwe.

CAF

Advertisements