ECONOMIE: Maitrise sanitaire et concept de la qualité en laboratoire: Une nécessité pour la consommation

sans-titre

Les ateliers de formation pour les parties prenantes du PIQAC au Gabon étaient axée d’abord sur la présentation de la Norme ISO 17025 exécuté les 16 et 17 janvier 2017, à travers la compétence des laboratoires d’étalonnages et d’essais qui s’articule sur:

* Les activités d’essai, d’analyse et d’étalonnage.
* Tous types de laboratoires: 
– d’étalonnage, d’essais et d’analyses, 
– taille, indépendants, privés/publiques, … 
* 2 parties : Organisationnelle(Qualité)(§ 4) /Technique (§ 5) 
* La Norme orientée relation “client –laboratoire” 

Cela permet d’ouvrir le champ de l’accréditation à de nouveaux domaines : l’échantillonnage, l’adaptation et la modification de méthode, la conception et le développement de méthode. Ainsi, le laboratoire ne contient pas d’exigences relative à la sécurité des personnes, et, ne s’intéresse qu’à l’intégrité des objets d’essais/étalonnage.

Aussi, les principes des exigences du référentiel ISO 17025:2005 s’articulent autour :
– Une politique qualité clairement exprimée.
– Une fonction d’assurance de la qualité: un responsable.
– Un manuel d’assurance de la qualité.
– Un ensemble de documents de prescription (procédures).
– Des documents de preuves (enregistrements).

sans-titre1

Dans un second temps le 18 janvier 2017, il s’est agit de la maitrise de la méthode HACCP, qui est une approche systématique et rationnelle pour la maîtrise des dangers biologiques, chimiques et physiques dans les aliments.

En effet, ce système définit, évalue et maîtrise les dangers qui menacent la «salubrité » des aliments, par l’entremise du Codex Alimentarius – version 4 (2003). De plus, l’HACCP est une démarche pour mettre en place un système visant à assurer la sécurité sanitaire des aliments produits. L’HACCP relève d’une démarche de prévention, il s’appuie plus sur la maîtrise du processus que sur le contrôle des produits.

En outre, les bénéfices de l’HACCP s’illustrent par:

- Respect de la loi et la réglementation;
- Confiance du consommateurs;
– Accès aux marchés internationaux;
- Exigences fournisseurs;
– Réduction de coûts 
– “Due diligence” : erreur humaine;
- Réduction des pertes et déchets.

Gageons que la prise de conscience des participants, sur l’importance de la qualité et de la protection des consommateurs au niveau national et régional sera effective dans des délais raisonnables.

SKB

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Create a website or blog at WordPress.com

Up ↑

%d bloggers like this: