SPORT: Football: CAN Gabon 2017: La Tunisie se met en quatre pour les quarts

4741134a-8ae6-4b1a-8f2a-3f29df832ec8

Un match à l’ancienne, où des équipes offensives cherchent à marquer un but de plus que l’adversaire malgré l’état de la pelouse : tel a été le spectacle offert lundi à Libreville par la Tunisie face au Zimbabwe (4-2), ce qui la qualifie pour les quarts de finale de la
CAN Total Gabon 2017.

L’équipe du doyen Henri Kasperczak a facilement décroché son billet pour les quarts. La Tunisie n’a plus qu’à prendre ses quartiers à Libreville en attendant le match contre le Burkina Faso samedi.

Le match a offert un festival de buts et de belles actions construites par les Aigles de Carthage, sans doute l’une des meilleures équipes du tournoi avec le Sénégal qui l’a battue 2-0 en match d’ouverture.

Le show a commencé avec un tir du droit de Naïm Sliti (10), puis Youssef Msakni a doublé la mise au terme d’un une-deux avec le même Sliti (23). Malgré la pelouse mouillée et abîmée, les Tunisiens s’attachaient à produire du beau jeu à une touche de balle, le ballon toujours à terre, à l’image de leur troisième but d’une intelligence rare conclu par Taha Yassine Khenissi (36).

Menés 3-0, les joueurs d’Afrique australe n’abdiquaient rien et surtout pas leur sens de l’honneur avec une frappe de Kwowledge Musona sortie en corner par le gardien Rami Jeridi, remplaçant d’Ayem Mathlouti, blessé. Musona réduisait l’écart un peu plus tard en déployant son talent dans la surface, jongle, contrôle, frappe (42).

Transformé juste avant la mi-temps, le pénalty de Wahbi Khazri affolait les statistiques : avec 4-1 et cinq buts à la mi-temps, ce match était déjà le plus prolifique de la CAN. Sans compter qu’entré à la mi-temps, Tendai Ndoro réduisait encore le score pour le Zimbabwe (58).

Homme du match Total : Yacine Khenissi (Tunisie)

Réactions

Henri Kasperczak (sélectionneur de la Tunisie)

On a surpris l’équipe adverse par notre comportement en première période durant laquelle on était bien en place dans la récupération du ballon. On a eu la chance de marquer. On aurait pu aggraver le score. C’est une satisfaction et je ne peux que féliciter mes joueurs. Aujourd’hui on a fait un match plein. On n’a pas calculé en se disant qu’on allait faire match nul. On a joué pour gagner. On a réussi. Il faut rester dans la continuité de ce que l’on a démontré.

(Sur le prochain match contre le Burkina), Ce sont deux équipes de qualité qui vont se rencontrer. Elles montrent un football de qualité, avec de la technique et des combinaisons offensives. Ce sera une rencontre comme les autres ».

Callisto Pasuwa (entraîneur du Zimbabwe)

Nous avons perdu ce match à l’entame de la rencontre surtout à cause d’un manque de concentration. Je pense que nous avons du potentiel mais nous devons mieux nous préparer. Nous avons besoin de cohésion. C’est la leçon de ce tournoi : nous devons rester davantage concentré tout au long du match ».

CAF

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :