POLITIQUE: Remise du rapport gouvernemental des 100 jours

sans-titre8

Le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, a reçu ce matin des mains du Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, le rapport d’activité des mesures prioritaires des cent premiers jours du Gouvernement. Annoncé à 66%, le taux global d’exécution témoigne des efforts fournis. « Vous devez faire plus et mieux pour nos compatriotes, a indiqué le chef de l’Etat en s’adressant à l’ensemble des ministres présents. Et conserver l’esprit de combat et de sacrifice ».

A la tête du Gouvernement réuni au grand complet, et en présence des hauts cadres de l’administration présidentielle, le Premier ministre a procédé à la remise symbolique du rapport détaillant point par point le niveau d’implémentation des 172 mesures présentées à l’opinion publique le 13 octobre 2016 : 36 de ces mesures ont ainsi été intégralement accomplies, 120 sont en cours de réalisation et 16 n’ont toujours pas connu de mise en oeuvre, « pour des raisons liées à l’inertie de certaines structures administratives ou en raison de l’indisponibilité de ressources budgétaires », a précisé M. Issoze Ngondet.

Affichant son souci de travailler dans la transparence – et sous le sceau de l’obligation de résultat -, le Premier ministre a prononcé un mot de circonstance afin de rappeler que lesdites mesures relevaient de l’action prioritaire de son équipe pour faire face aux difficultés économiques, politiques et sociales. Aujourd’hui, le taux global d’exécution des projets fléchés dans les 100 jours se monte à 66%, dans les domaines des infrastructures, de la diplomatie, de l’économie, de l’eau et de l’énergie, du dialogue politique, du travail, de la promotion des investissements, du budget, des sports, mais aussi dans ceux de l’habitat, de la prévoyance sociale, de l’économie numérique, de l’économie forestière, de la santé, de l’égalité des chances, de l’agriculture, de la promotion des pme et de la fonction publique.

Rapport en main, le chef de l’Etat s’est adressé aux quarante membres du Gouvernement, les invitant à redoubler d’ardeur et à faire preuve de plus d’audace. Pour Ali Bongo Ondimba, la feuille de route, « précise et exigeante », doit conduire chaque ministre à s’impliquer dans ses missions : «Pour répondre aux attentes de celles et ceux des Gabonaises et des Gabonais qui souffrent, faites plus, plus vite, montez en première ligne et rendez compte ».

PP

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :