SPORT: Football: CAN Gabon 2017: A qui la dernière place ?

image7fjid1a5-ashx

A qui la dernière place pour le Top 8 de la CAN Total, Gabon 2017 ? Il reste deux prétendants, l’Egypte et le Mali qui vont se livrer le duel final à distance. A Oyem, le Mali en découdra avec l’Ouganda, définitivement hors course, et, au même moment, à Port-Gentil, l’Egypte pourra se contenter d’un simple nul face au Ghana, déjà assuré de prolonger sa route.

Ce sont les Black Stars qui détiennent les clés de la soirée. Avram Grant peut, comme l’a fait Aliou Cissé au Sénégal, laisser au repos ses titulaires et donner du temps de jeu aux remplaçants, ou bien conserver la formation victorieuse de l’Ouganda puis du Mali, chaque fois par la plus faible des marges (1-0).

Les camarades d’Asamoah Gyan et des Ayew brothers n’ont pas fourni une prestation extraordinaire. Contre les Ougandais ils ne se sont imposés que grâce à un pénalty d’André Ayew. Contre les Maliens, c’est Gyan qui a fait la différence. Les Black Stars ne sont pas encore allés au bout de leurs promesses. Pour leur retour sur la scène continentale, les Egyptiens n’ont pas perdu, un nul sans but avec le Mali et une victoire obtenue d’extrême justesse en fin de match contre l’Ouganda.

Côté offensif, on peut probablement faire mieux des deux côtés.

Dans les deux camps, on clame qu’on est au Gabon pour gagner la Coupe mais Avram Grant et Hector Cuper ont encore du chemin à faire et déjà faire en sorte que leurs lignes offensives se montrent plus efficaces. On attend plus du tandem Gyan – Jonathan Ayew dans les rangs ghanéens, et de Marwan Mohsen, homme de pointe des Pharaons.

L’efficacité offensive, c’est aussi le point faible des Aigles d’Alain Giresse. 180 minutes et aucun but marqué. Les Maliens sont bons dans le pressing sur les défenseurs adverses mais pèchent dans la finition d’actions souvent percutantes. De plus ils devront se méfier d’une équipe ougandaise qui, si elle a perdu ses deux premiers matches, n’a encaissé que deux buts. Les Cranes de Milutin Sredojevic vont avoir à cœur de quitter la compétition sur une note moins négative et cette seconde partie sera peut-être plus acharnée que la première.

Soirée haletante en perspective pour les supporters des deux équipes, ceux du Mali, frustrés par l’éviction des quarts de finale de l’édition 2015 après tirage au sort, et ceux de l’Egypte qui ont hâte de voir les Pharaons reprendre définitivement place au sommet après une éclipse de sept années.

CAF

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :