POLITIQUE: Session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etats et de gouvernement de l’UA

unnamed

Le president de la République, Ali Bongo Ondimba, est arrivé ce jour à Addis Abeba, en Ethiopie où il prendra part les 30 et 31 janvier prochains à la 28ème Session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA).

Pendant ces deux jours d’assemblée, Ali Bongo Ondimba et ses pairs feront l’examen de différents points tels que le financement de l’Union africaine, la Zone de libre-échange continentale, ou encore la demande d’admission du Maroc comme membre de l’Union africaine après 32 ans d’abscence.

Ces assises continentales seront également marquées par l’élection très attendue du
nouveau président de la Commission de l’UA : parmi les cinq candidats en lice pour la succession de la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini Zuma, un ancien diplomate onusien originaire du Sénégal, le Dr. Adboulaye Bathily, et quatre ministres des affaires étrangères : Dr Amina C. Mohamed du Kenya ; M. Moussa Faki Mahamat du Tchad ; M. Agapito Mba Mokuy de la Guinée équatoriale ; et Mme Pelonomi Venson Moitoi du Botswana.

En prélude à la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement, les leaders africains dont Ali Bongo Ondimba, examiront, ce dimanche au cours d’une retraite, le rapport sur la réforme institutionnelle de l’Union africaine et de ses organes qui sera présenté par Paul Kagame, président de la République du Rwanda.

Parce que les jeunes, qui représentent 70% de la population africaine, sont l’avenir du continent, les chefs d’Etat africains ont choisi comme thème pour 2017 : « Tirer pleinement parti du dividende démographique en investissant dans la jeunesse ». Fer de lance du développement de notre pays, la jeunesse fait partie des priorités des politiques implémentées par Ali Bongo Ondimba depuis son accession à la magistrature supême.

Investissements dans l’éducation, le développement de l’entrepreneurariat et l’accès à la technologie : tout est mis en œuvre pour que les jeunes aient les mêmes chances d’accéder à un emploi.

Depuis le 22 janvier dernier, les organes délibérants de l’Union africaine, les représentants des communautés régionales, ceux de la société civile, du secteur privé, de la diaspora et des organisations partenaires prennent part aux travaux de la 28ème Session ordinaire de l’Union africaine.

PP

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Create a website or blog at WordPress.com

Up ↑

%d bloggers like this: