SPORT: Football: CAN Gabon 2017: Un match de guerriers

e1aece91-8484-459a-87d1-bcae364acb99

Voyage au bout d’un match à très haute tension sur le terrain. Et pour conclusion une séance de tirs au but haletante. Il ne fallait pas être samedi soir supporter camerounais ou supporter sénégalais. Sûrement pas le meilleur match de la CAN Total 2017 mais le plus indécis, la victoire du Cameroun ne se décidant qu’à l’issue des tirs au but après un quart de finale sans but.

Tous devant, tous derrière. Ceux de devant, les Lions de la Teranga, ceux de derrière les Lions Indomptables. Les Sénégalais encouragés par leurs sorties précédentes avaient décidé d’aborder les premières minutes tambour battant.

C’est vrai que contre la Tunisie ils avaient marqué deux buts aux neuvième et trentième minutes, et contre le Zimbabwe ils avaient emporté la décision aux neuvième et treizième minutes. Et les protégés d’Aliou Cissé attaquèrent et attaquèrent encore, lançant salve sur salve ; Rien ne passait car, plantés devant Fabrice Ondoa, les Faï, Teikeu, Ngadeu, Oyongo montaient une garde de fer. Une fois, deux fois, dix fois, les Sénégalais ont remis leur cœur sur l’ouvrage, Sadio Mané, Keita Baldé, Biram Diouf, Saivet, Moussa Sow, entré pendant les prolongations. Les tirs fusaient de toute part, la défense camerounaise pliait mais ne rompait jamais.

Début de match largement en faveur des Sénégalais, puis les Camerounais tentaient quelques incursions en territoire adverse.

Deuxième période avec un scénario presque identique. Fabrice Ondoa était beaucoup plus à l’ouvrage que son vis-à-vis Abdoulaye Diallo. Il trembla parfois sans perdre sa sérénité et à l’arrivée il fut le héros du Cameroun. Car c’est lui qui allait arrêter le tir au but de la vedette sénégalaise, Sadio Mané. Mané, sorti de la CAN, rejoignait les deux joueurs qui l’avaient précédé au classement du meilleur joueur africain 2016, Riyad Mahrez et Pierre-Eymerick Aubameyang. Décidément la 21e édition n’est pas au bout de ses surprises car sur les matches de poules, le Sénégal partait favori devant le Cameroun.

Mais comme il est dit et répété souvent, les Camerounais sont les Allemands du football africain. Vous pensez les avoir affaiblis, les avoir dominés, mais à la fin ce sont très souvent les Lions Indomptables qui gagnent.

En demi-finale, le Cameroun sera opposé soit à la RD Congo, soit au Ghana. Le match est programmé le jeudi 2 février à Franceville.

Les tirs au but (premier tir pour les Sénégalais):
Sénégal

Cameroun
Kalidou Coulibaly
1-1
Benjamin Moukandjo
Kara Mbodji
2-2
Ambroise Oyongo Bitolo
Moussa Sow
3-3
Adolphe Teikeu
Henri Saivet
4-4
Jacques Zoua
Sadio Mané
4-5
Vincent Aboubakar

Homme du match Total : Fabrice Ondoa (Cameroun)

Réactions
Aliou Cissé (sélectionneur du Sénégal)
L’élimination est difficile pour toute l’équipe et pour tous les Sénégalais qui attendaient beaucoup de nous. Je suis désolé pour les joueurs qui voulaient écrire leur propre histoire. C’est une énorme déception. La rentrée aux vestiaires a été douloureuse mais nous devons garder la tête haute.

Nous nous sommes créés de nombreuses occasions de but mais nous nous sommes heurtés à une défense camerounaise qui a fait barrage jusqu’au bout à nos tentatives. Nous n’avons pas su être suffisamment collectifs ; certains joueurs n’ont pas réalisé qu’ils ne pouvaient pas aller au but tout seuls.

Pendant onze ans, le Sénégal n’avait pas atteint les quarts de finale. Nous avons travaillé pendant deux ans pour en arriver là. Cependant, il reste encore beaucoup de travail à faire.

Hugo Broos (sélectionneur du Cameroun)
C’est un grand jour pour mon équipe. Peu de gens pensaient que nous franchirions ce cap et que nous serions en demi-finale. Nous avons joué contre une très forte équipe du Sénégal. Nous nous sommes battus comme jamais et nous avons contrecarré leurs multiples attaques. La chance était aussi de notre côté. Je félicite ma très jeune équipe. Elle mérite vraiment d’être qualifiée. Quatorze de mes joueurs disputent pour la première fois une Coupe d’Afrique des Nations et notre ambition a toujours été d’aller loin. L’élément le plus important était de jouer en équipe sur le terrain. En ce sens, vous ne pouvez pas dire qu’un joueur en particulier a été meilleur. Nous avions besoin de ce genre de performance contre un adversaire comme le Sénégal. Les joueurs l’ont réussi de façon fantastique.

Fabrice Ondoa (gardien du Cameroun, auteur de l’arrêt décisif)
Je félicite mes collègues pour la victoire. Nous avons décidé le match sur les pénalités. C’est quelque chose de très grand. Pour le tir au but, j’ai eu une bonne anticipation. Sadio Mané est un grand joueur capable de faire la différence. Quand il a tiré, j’ai décidé d’attendre, et de suivre le chemin de la balle. Mais je ne suis pas un héros. J’ai fait ce que l’on attend d’un gardien dans une telle situation. La qualification, c’est toute l’équipe qui est allée la chercher. C’est la victoire du groupe.

CAF

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Create a website or blog at WordPress.com

Up ↑

%d bloggers like this: