SPORT: Football: CAN Gabon 2017: Deux « Mousquetaires » qui font rêver les Etalons

al-bert

Paulo Duarte, Le sélectionneur portugais, misera, entre autres, sur le talent de ces deux frères pour piéger l’Égypte, demain, dans le cadre des demi-finales de la compétition.

L’un se nomme   Alain Sibiri Traoré (29 ans) et l’autre Bertrand Traoré (22 ans).  L’aîné évolue au sein du Kayserispor, en Turquie, et le cadet à l’Ajax d’Amsterdam, aux Pays-Bas. Un beau duo qui fait rêver les Étalons dans cette CAN TOTAL, Gabon 2017. Sur l’aire de jeu, ces gauchers nominaux, dans un bon jour, sont capables de faire gagner, à eux seuls, un match. Remuants, techniques et disciplinés tactiquement, les frères Traoré jouent un rôle important dans le dispositif offensif du passionné entraîneur, Paulo Duarte. Samedi, chacun, à sa manière, a contribué à la qualification du Burkina Faso face à la Tunisie (2-0).

Titularisé, Bertrand fut un danger permanent pour la défense adverse. Il était de tous les bons coups. Ses accélérations redoutables ont donné de la migraine à la défense des Aigles de Carthage qui était souvent obligée d’utiliser la manière forte pour l’arrêter. Sur le premier but burkinabè inscrit par le doyen Aristide Bancé (32 ans), le sociétaire de l’Ajax a su décomposer avec l’auteur de cette réalisation.

En outre, avec un peu plus de réussite, le fils du vieux Traoré aurait marqué au moins un but. Les spécialistes de la CAF, ayant reconnu le talent du joueur, lui ont décerné la palme du meilleur homme de la rencontre. « C’est une double joie qui m’anime avec cette distinction et cette qualification de mon pays pour les demi-finales face à la Tunisie, une grande nation du football africain. Ce n’était pas facile mais notre solidarité et notre rage de vaincre ont été récompensées. Si nous continuons sur cette lancée, il n’y a pas de raison que nous n’allions pas jusqu’au bout », indique-t-il, le sourire aux lèvres.

Quant à Alain Sibiri Traoré, il est entré dans les dernières minutes de la partie. Mais lors du premier tour, dans le Groupe A, à Libreville, il a, par ses prouesses techniques et ses qualités morales, dirigé la manœuvre burkinabè avec bonheur. C’est toujours un régal de le voir distiller de belles passes à ses partenaires ou de s’engouffrer avec résolution dans la zone de vérité adverse. Alain Traoré qui possède un pied gauche dévastateur, est le spécialiste des balles arrêtées des vice-champions d’Afrique 2013.

En somme, après l’euphorie de la qualification pour les demi-finales, l’international milieu offensif de Kayserispor se concentre maintenant pour affronter les Pharaons d’Egypte, ce mercredi, au Stade de l’Amitié de Libreville. « C’est un temple qui semble nous porter bonheur. Depuis le début de la compétition, nous y livrons nos matches, avec une certaine réussite. Dans l’humilité et la discipline, nous défendrons nos couleurs. Le reste dépendra de la volonté de Dieu. Toutefois, l’espoir est permis », dit-il. Avant de souhaiter, au passage, bon anniversaire à sa mère (elle a un an de plus depuis samedi dernier) et à sa « charmante et docile fiancée, Mariana ».

Son cadet se trouve dans les mêmes dispositions d’esprit et souhaite vivement que l’année 2017 soit celle de la gloire pour les Etalons. « Nos résultats actuels sont le fruit d’un travail de longue haleine. Certains d’entre nous comptent plusieurs campagnes africaines. Le groupe joue ensemble depuis quelques années. On se connaît. Ce qui explique cette bonne entente dans le jeu », font remarquer les deux frères dont la complicité fait la fierté du football burkinabé.

CAF

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Create a website or blog at WordPress.com

Up ↑

%d bloggers like this: