SPORT: Football: CAN Gabon 2017: Bukina Faso- Egypte: Une demi finale imprécise

6889382lpaw-6898619-article-burkina-fasoegyptecan2017-jpg_4064543_660x287

Avant la première demi finale de la CAN Gabon 2017 opposant le Burkina Faso à l’Egypte, les principaux acteurs ont livrés leurs ambitions au cours d’une conférence de presse d’avant-macth. En voici quelques impressions:

BURKINA-FASO:

Bakari Kone (joueur):  » Contre l’Egypte, le match est certes important mais l’objectif pour nous est de jouer la finale. Je n’ai pas encore joué contre cette équipe, ceci étant, nous allons tout donner pour rendre notre peuple heureux.
Force est de constater, que le Burkina s’améliore match après match. On ne craint pas l’Egypte, nous pouvons faire confiances aux recommandations du coach. On a confiance en nous. »

Paulo Duarte (sélectionneur):  » Le match contre l’Egypte est particulier pour moi, c’est une demi finale. Notre équipe doit jouer collectif contre notre adversaire du jour. Aujourd’hui, on est capable de gérer la pression durant 90 minutes. L’équipe est responsable et mature pour affronter cette demi finale. Chaque match a son histoire, sa réalité et son contexte.
L’expérience est une chose et la compétence en est une autre, la stabilité est fondamentale pour toute l’équipe. »

EGYPTE:

Hector Cuper (sélectionneur): Nous nous sommes préparés pour jouer cette demi finale, cela en faisant fi de nos ambitions personnelles. Ceci étant, nous pour ambition d’aller au bout et pourquoi pas gagner la compétition. La première chose pour un entraineur c’est avoir confiance en son équipe. J’ai foi en mon équipe. C’est la première fois pour moi de voir des joueurs qui ont un tel amour de jouer pour leur sélection nationale.
Nous connaissons bien le Burkina Faso, même s’il n’a pas le palmarès de l’Egypte. Je n’ai jamais chercher des justificatifs depuis le début de ma carrière, donc l’équipe sera prête.

El Hadary (joueur):  » Il n’y a pas de différence entre la génération dans laquelle j’ai gagné des titres et celle d’aujourd’hui. Le plus important, c’est de jouer ensemble. Moi, je sert d’intermédiaire et de grand frère avec la nouvelle génération qui n’a encore rien gagnée.
L’équipe est déterminé à gagner le match contre le Burkina. Certes, elle est jeune mais elle va tout donner pour remporter ce face à face. Je suis heureux d’être le joueur le plus âgé du tournoi et pour moi le plus important est de gagner la coupe. »

SKB

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :