SPORT: Football: CAN Gabon 2017: Et le 3ème fut le Burkina-Faso

imagepgi3i63c-ashx

Quatre ans après s’être hissés à la deuxième place de la CAN, les Burkinabés s’offrent la médaille de bronze grâce à leur victoire face au Ghana (1-0).

Ils sont restés immobiles en regardant la trajectoire du ballon lors du coup-franc de Traoré. Une minute avant la fin du temps réglementaire, sa frappe a contourné le mur avant de retomber dans les cages d’Ofori (1-0, 89e). Dans la poignée de secondes qui a suivi, les Burkinabés ont laissé échapper une joie intense, forte, proportionnelle au suspense alimenté pendant toute la rencontre. Pour la seconde fois de leur histoire après leur 2e place en 2013, les Burkinabés se hissent sur le podium de la CAN. De quoi conclure en beauté le parcours de cette équipe, grande surprise de la compétition, et de faire vibrer tout un pays. Retour sur un match très indécis.

Pourtant, les Black stars dominaient

En début de rencontre, le rythme est élevé et les duels sont musclés, à l’image d’un choc entre Badu et Kaboré (13e). Les occasions ne tardent pas avec un centre du ghanéen Coulibaly, repris de la tête par Badu, frôle les buts de Kouakou (3e). Le Burkina réplique mais Nakoulma ne parvient pas à reprendre un ballon en profondeur de Kaboré (8e). Si le rythme de la rencontre s’essouffle ensuite, Bancé a tenté une frappe en manquant le cadre (18e)
Mais ce sont les Black stars qui dominent. Tekpetey bute sur la barre transversale (25e) avant de manquer le peu le cadre (34e). J. Ayew a lui aussi tenté sa chance mais sa frappe est déviée par Koffi (31e). Les Burkinabés ne lâchent rien à l’image de la frappe de Nakoulma qui passe à côté des cages camerounaises (41e).

Traoré, la libération

A la reprise du jeu, la frappe de J. Ayew passe au-dessus (49e), tout comme la reprise de volée de Tekpetey (60e). Les deux équipes peinent dans le dernier geste. Bayala, après une longue chevauchée, perd son duel avec Ofori qui fait preuve d’une détente impressionnante (79e). Le portier ghanéen est une nouvelle fois. Mais à la 89e min, le gardien finit par céder face au coup-franc imparable de Traoré. Pour la cinquième fois de leur histoire, les Ghanéens perdent la « petite finale ». Les Burkinabés peuvent exulter !

SKB

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :