ECONOMIE: Afreximbank prévoit un soutien de $1,5 Milliards au Plan National de Développement du Burkina Faso

 

unnamed003La Banque Africaine d’Import-Export (Afreximbank) arrangera un financement de multiples sources à hauteur de 1,5 milliards de dollars US pour soutenir divers projets et initiatives du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) du Burkina Faso, a annoncé Dr. Benedict Oramah, Président d’Afreximbank, à Ouagadougou.

S’exprimant mardi dernier lors d’une rencontre avec Roch Marc Christian Kaboré, Président du Burkina Faso, Dr. Oramah, a dit que ce soutien porterait sur les activités visant à développer des équipements et capacités économiques dans les domaines du financement du commerce, de l’agro-industrie, des énergies renouvelables, des télécommunications, du tourisme et des infrastructures logistiques. La Banque a identifié 15 projets et initiatives, des 83 inclus dans le PNDES, qu’elle pourrait considérer pour d’éventuels financements.

“Nous avons étudié le plan de façon très minutieuse et, en vue d’assurer une collaboration efficiente et réussie avec le pays, nous avons sélectionné les projets dont les objectifs correspondent aux piliers clés de notre plan quinquennal, IMPACT 2021, notamment, le développement du Commerce Intra-Africain, l’accélération de l’Industrialisation de l’Afrique, le développement des capacités d’exportation du continent, et l’amélioration de son accès au financement du commerce. ”

“Depuis que le Burkina Faso est devenu membre de la Banque, nous avons accordé des montants significatifs en termes de financement du commerce au profit d’entreprises locales opérant dans l’industrie textile, le pétrole et le secteur bancaire,” a dit Dr. Oramah, ajoutant que le PNDES offrait la plateforme idoine pour renforcer le partenariat entre la Banque et le pays.

En réponse, Mr. Roch Kaboré a salué l’engagement d’Afreximbank vis-à-vis du Burkina Faso tout en assurant à la Banque son soutien total dans ses interventions en faveur des aspirations économiques du pays.

“En tant que pays enclavé, le développement d’infrastructures logistiques figure au cœur de la prospérité économique du Burkina Faso,” a-t’il dit, expliquant que cela permettrait de renforcer l’intégration régionale, véritable moteur de la croissance nationale.

“Nous planifions de construire des usines de transformation régionales pour les matières premières que nous avons en commun avec nos pays limitrophes, notamment le coton,” a t’il déclaré. “La stratégie d’industrialisation et de développement des exportations de la Banque, ainsi que sa vision du commerce intra-Africain sont donc alignés avec nos priorités, et nous espérons que les réunions que la Banque tiendra à Ouagadougou mènerons vers la mise en œuvre rapide des projets clés de notre Plan National”.

La délégation d’Afreximbank a ensuite eu des rencontres avec le Premier Ministre Paul Kaba Thieba et d’autres ministres Burkinabés pour échanger sur les projets identifies par la Banque et définir les prochaines étapes.
La délégation a également rencontré des représentants du secteur bancaire et des institutions du secteur privé pour des discussions sur les besoins de financement des entreprises locales.

AB

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Create a website or blog at WordPress.com

Up ↑

%d bloggers like this: