SPORT: Football: Resserrement du niveau dans les coupes interclubs

mamelodi-sundowns-1

Les premiers matches de la Ligue des champions Total et de la Coupe de la Confédération Total 2017 ont confirmé l’actuel resserrement des valeurs constatés depuis quelques années dans toutes les compétitions organisées par la CAF. C’est d’autant plus intéressant cette année que la formule des deux compétitions a changé cette année puisque ce ne sont plus huit mais seize équipes qui disputeront la phase de poules, ce qui laisse la porte ouverte à quelques surprises.

22 matches ont été joués dans la Ligue des champions Total. On a enregistré 10 victoires à domicile, 5 victoires à l’extérieur et 7 nuls. 43 buts ont été inscrits dont 18 par les équipes en déplacement, soit une moyenne de 2 buts par rencontre. A la lecture des résultats on peut considérer que les Young Africans (Tanzanie), Ahli Tripoli (Libye), et Saint George (Ethiopie) sont à 90% en seizièmes de finale.

Compte tenu de leur expérience, El Merreikh (Soudan) et l’AS Vita Club (RD Congo), les deux autres vainqueurs en déplacement ont toutes les chances de les accompagner. Le RC Kadiogo (Burkina Faso) et l’AS Tanda (Côte d’Ivoire) ont, chacun, remporté un large succès à domicile (3-0) et paraissent à l’abri d’une grosse désillusion. Les deux résultats les moins conformes à la hiérarchie sont venus de îles de l’Océan Indien avec la victoire (2-1) des Réunionnais de la St Louisienne devant les Sud-Africains de Bidvest Wits (2-1) et le nul des Mauriciens de l’AS Port Louis 2000 sur le terrain des Kenyans du Tusker FC.

20 matches ont été joués dans la Coupe de la Confédération Total. On a enregistré 12 victoires à domicile, 3 victoires à l’extérieur et 5 nuls. 33 buts ont été inscrits dont 10 par les équipes en déplacement, soit une moyenne de 1,6 but par rencontre, plus faible encore que dans la Ligue des champions Total.

Vainqueurs 4-0 à Juba, au Soudan du Sud, les Rwandais de Rayon Sports ont leur billet en poche. L’Ittihad de Tanger (Maroc) ne devrait pas connaître non plus de grande difficulté pour accéder au tour suivant. Parmi les équipes qui se sont imposées chez elles, Monrovia Club Breweries (Libéria) et le MAS de Fès (Maroc), avec leurs trois buts d’avance semblent avoir fait l’essentiel, à moins d’une résurrection inespérée de la JS Kabylie et du CARA de Brazzaville deux très lointains vainqueurs de la Coupe d’Afrique des clubs champions.

Tout est possible, clament en chœur les entraîneurs. Et c’est vrai, même si à l’arrivée on retrouvera de grosses cylindrées avantagées par leur expérience, leur organisation, leur effectif. Mais il est évident qu’à l’échelon en-dessous cela reste la bouteille à l’encre. Il va falloir s’habituer au changement de format qui devrait favoriser les « petits » appâtés par la perspective d’être parmi les seize heureux élus.

CAF

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :