DIPLOMATIE: Min Affaires étrangères / Cpte rendu Rencontre SG ONU

unnamed0003

M. Pacôme MOUBELET BOUBEYA, Ministre d’Etat, Ministre des Affaires étrangères, de la Francophonie et de l’Intégration régionale, chargé des Gabonais de l’étranger, a été en reçu en audience par M. Antonio GUTERRES, Secrétaire général des Nations Unies, vendredi 3 mars 2017 au siège de l’ONU à New York.

Le Ministre d’Etat a félicité M. GUTERRES pour son élection à la tête du secrétariat des Nations Unies et a salué les réformes ayant conduit à la démocratisation du processus de sélection du Secrétaire général. Il a fait part de la satisfaction du Gabon et des pays de la CEEAC pour le précieux rôle du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique centrale (UNOCA) dont le siège est à Libreville.

Le Ministre d’Etat a saisi cette opportunité pour réaffirmer l’engagement du Gabon en faveur des buts et principes des Nations Unies articulés autour des trois piliers paix et sécurité, développement et droits de l’homme. Il a souligné l’importance que le Gabon attache à la mise en œuvre du programme de développement durable à l’horizon 2030 (ODD) ainsi que de l’Accord de Paris sur les changements climatiques.

Il a informé M. GUTERRES du fait que le Président Ali BONGO ONDIMBA, à l’issue du Sommet de l’Union africaine de janvier 2017 à Addis Abeba, a été porté à la tête du Comité des chefs d’Etat africains sur les changements climatiques (CAHOSC). Le Ministre d’Etat a salué l’initiative du Secrétaire général de l’ONU d’organiser du 5 au 9 juin 2017 à New York une Réunion de haut niveau sur les océans à laquelle a été invité le Président de la République.

Sur la situation politique au Gabon, M. Pacôme MOUBELET BOUBEYA a présenté l’état de préparation du dialogue politique inclusif voulu par le Président Ali BONGO ONDIMBA en vue de reconstruire le lien social et consolider l’unité nationale quelque peu écornés suite à la crise post-électorale.

Le Comité ad hoc paritaire composé des représentants de la majorité et de l’opposition et chargé de préparer ce dialogue a déjà remis son rapport au Président de la République. Quatre thématiques ont été retenues : les réformes des institutions et la consolidation de l’Etat de droit ; les réformes électorales ; la modernisation de la vie publique ; la consolidation de la paix et de la cohésion sociale. Le rapport du Comité ad hoc prévoit l’implication des organisations internationales dont le Gabon est membre en cas de nécessité d’une facilitation. L’ONU pourrait donc être sollicité en cas de besoin.

M. GUTERRES s’est félicité de l’engagement du Gabon en matière de paix et sécurité, notamment à travers sa contribution à la stabilité en République centrafricaine. Il a salué les efforts déployés par le Gouvernement en vue d’assurer un climat social apaisé et une stabilité durable dans le pays. Il a fortement apprécié l’initiative du Président ALI BONGO ONDIMBA d’organiser un dialogue politique avec l’ensemble des forces vives de la nation et a encouragé la participation inclusive de tous les acteurs politiques.

JNM

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :