SPORT: Football: Rapport financier CAF 2017

Assemblée Générale 2017

C’est avec un grand plaisir et avec fierté que nous vous présentons les états financiers de notre Confédération pour l’exercice clos le 30 juin 2016.

La CAF vit une période charnière de son histoire avec la conclusion en 2016, au bout de 8 ans, de notre premier important et véritable contrat de marketing.

Nul ne peut nier l’impact significatif sur le football africain de ce contrat qui a permis à la CAF de jouir de tous ses droits en confiant la commercialisation de ceux-ci à un agent exclusif, avec l’assurance d’un minimum garanti. Au cours de cette période, nous avons vu notre solde de trésorerie passer de 17 millions de dollars à 108 millions de dollars, et les capitaux propres de 33 millions de dollars à 131 millions de dollars.

Mais ce contrat ne concernait pas uniquement les finances de la CAF, il s’agissait aussi d’assurer le développement du football sur tout le continent et il est intéressant de noter les augmentations des primes versées avant et après le contrat:

Pre 2008                          Post 2008

– CAN            $ 5.3 m                            $ 10 m
– CL               $ 3.6 m                            $ 7.2 m
– CC              $ 1.8 m                            $ 2.4 m

Par ailleurs, nous avons également lancé le «Contrat avec l’Afrique» qui a vu la CAF dès 2006:

• Subventionner l’emploi des officiers d’éducation dans toutes nos associations membres ;

• Fournir une subvention en capital de 100 000 $ puis de 125 000 $ tous les quatre ans respectivement,

• Nous avons mis en place un projet de licence d’entraîneurs à travers lequel environ 32 000 licences C, B et A ont déjà été délivrées jusqu’à ce jour, et désormais il existe un système E-Learning qui permet la formation et la délivrance de licences partout en Afrique pour peu qu’une connexion internet soit disponible ;

• Nous avons distribué des ordinateurs et des défibrillateurs à toutes les associations membres pour améliorer l’administration et soutenir de meilleurs soins médicaux pour les joueurs,

• Nous avons procédé à une extension du Centre d’Excellence de la CAF de Mbankomo au Cameroun qui est devenu une infrastructure de classe mondiale, consacrée principalement à la formation des formateurs dans différents domaines du football.

• Au cours des deux dernières années, nous nous sommes concentrés sur le projet de licences de clubs pour améliorer la structure des clubs en Afrique avec des avantages évidents pour les joueurs, la crédibilité de nos clubs et de nos compétitions afin d’attirer davantage de partenaires commerciaux.

Comme je l’ai dit plus tôt, nous sommes à une période charnière pour le football africain avec la fin du précédent contrat qui nous a permis, avec un minimum garanti de 150 millions de dollars, de modifier le visage du football africain.

À partir de 2017, nous allons entamer un nouveau cycle avec un contrat de commercialisation de droits médias et marketing qui assure à la CAF un revenu minimum de un (1) milliard de dollars sur une période de 12 ans.

Imaginez ce que nous pourrons réaliser comme continent avec une telle augmentation de nos ressources, si nous devions maintenir le même cap sur le développement de notre football comme nous l’avons fait au cours des huit dernières années.

Les projections financières que nous avons faites, jusqu’en 2028, prévoient que l’essentiel de ces recettes iront au bénéfice de tous nos membres. En effet, au cours des 12 prochaines années, nous prévoyons que nos capitaux propres passeront de 150 millions de dollars à 290 millions de dollars, ce qui est nécessaire pour ne pas éroder le capital actuel de notre Confédération en tenant compte de l’inflation.

Les retombées immédiates du nouveau contrat sont très perceptibles dans les montants des primes allouées lors de nos compétitions et qui seront les suivants à partir de 2017:

Ancien 2017-2020 2021-2024 2025-2028 – CAN $ 1,5m $ 4m $ 4,5m $ 5m – CL $ 1,5m $ 2,5m $ 3m $ 4m
– CHAN $ 0,75m $ 1,25m $ 1,5m $ 1,75m
– CC $ 0,66m $ 1,25m $ 1,5m $ 2m

Les primes augmenteront pour toutes les autres compétitions. A titre d’exemple, en valeur relative :

– 213% pour les U20
– 441% pour les U17
– 200% pour la CAN féminine

Un autre changement important à garder présent à l’esprit, c’est que les phases de groupes pour nos deux compétitions interclubs passent de 16 à 32 équipes. Nous avons donc une augmentation de 100% du nombre de clubs bénéficiant directement de la distribution des sommes versées par la CAF.

Nous souhaitons que, grâce à ces ressources supplémentaires, les clubs deviennent plus structurés et puissent conserver plus de talents en Afrique. Cependant, je dois vous avertir que les ressources supplémentaires impliquent des responsabilités supplémentaires pour nous tous.

Nous sommes tous conscients que la plupart de nos recettes proviennent des droits médias et que nous devrons donc veiller à ce que nos compétitions se déroulent dans les meilleures conditions possibles, la qualité de la production télévisée devant être du meilleur standard qui soit avec les rapides évolutions que nous observons dans le domaine.

Les sponsors sont également très soucieux leur image notamment en l’associant avec des organisations sportives crédibles. Donc tous nos contrats leur offre une possibilité de résiliation en cas d’atteinte à leur réputation. C’est pourquoi nous avons également la responsabilité collective de préserver la crédibilité du football africain et d’être prêts à tout moment à rendre compte de nos actions.

Je me suis récemment étonné que l’un des candidats lors des prochaines élections à la présidence de la CAF a promis de gérer la CAF de manière dynamique et transparente, avec un focus sur la responsabilité financière, indiquant que tous les éléments financiers seront présentés, rendus publics et votés annuellement.

Je suis impliqué dans les finances de la CAF depuis 1998 et souligne les changements suivants que j’ai observé depuis lors :

• Depuis 2000, nos états financiers ont été préparés conformément aux IFRS, ceci bien avant la FIFA ;

• Nos états financiers contiennent toujours des informations qui dépassent largement ce qui est exigé par les IFRS, car nous faisons tout notre possible pour les rendre compréhensibles, pertinents, fiables et comparables ;

• Depuis 2005, nos états financiers ont été présentés à nos membres chaque année et ont fait l’objet d’un vote ;

• La Commission des finances que je préside a toujours répondu à toutes les questions ou demandes de clarifications ;

• Les états financiers sont vérifiés annuellement par Baker Tilly, une des 15 premières sociétés mondiales et nous en avons toujours reçu un rapport de vérification sans réserve.

• Nous avons créé une Commission d’audit indépendante qui examine toutes les activités financières de la CAF, afin de s’assurer que nous respectons les diverses règles et règlements qui s’appliqueraient à nous.

Tout ce que je peux dire, Mesdames et Messieurs, c’est que je suis extrêmement fier d’avoir participé à la gestion des finances de la CAF, et à la façon crédible et impartiale dont nous avons jusqu’ici présenté le rapport sur nos finances. Toutefois, si quelqu’un pense que nous pouvons améliorer ce que nous faisons, nous sommes plus que disposés à vous écouter.

Je termine en disant que, la volonté de nos partenaires commerciaux de consacrer des sommes aussi importantes au développement du football en Afrique n’est pas seulement le résultat de notre transparence financière, mais aussi du travail et des sacrifices que vous faites aujourd’hui, et des fondements posés par ceux qui vous ont précédés au sein de vos associations nationales. Je vous remercie pour cela.

CAF

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Create a website or blog at WordPress.com

Up ↑

%d bloggers like this: