POLITIQUE: Dialogue Politique: A nous la phase politique!

unnamed (13)

La phase citoyenne s’est achevée par une cérémonie au cours de laquelle les représentants des panels ont remis au Bureau du Dialogue politique le rapport général de cette étape qui contient l’ensemble des propositions émises par les représentants de la société civile. La phase politique s’est ouverte avec la lecture desdites propositions et les allocutions des présidents des institutions et de dignitaires du pays.

Les présidents des panels ont procédé à la remise de leurs rapports respectifs au Bureau, avant de soumettre un rapport général qui synthétise ces documents. Les représentants des panels ont exprimé auprès de l’organisation du Dialogue le souhait de voir les propositions issues de cette première phase prises en compte dans la suite du processus.

« Il n’y a pas de rupture entre les deux phases du Dialogue. Il y a un seul et même Dialogue qui a débuté par la phase citoyenne et qui va se poursuivre, à partir d’aujourd’hui, avec la phase politique. Nous vous demandons de rester à la disposition de la nation pour répondre à toute sollicitation qui viendrait afin d’enrichir le travail que vous avez si remarquablement accompli », a indiqué le co-président du Bureau du Dialogue politique, René Ndemezo Obiang, lors de la première partie de la cérémonie.

La phase politique s’est ouverte par la lecture des propositions faites par les représentants de la société civile lors des travaux des panels. Les représentants de différentes institutions ont prononcé des discours saluant l’initiative du Dialogue en rappelant son rôle dans le renforcement de cohésion nationale et l’évolution de la jeune démocratie gabonaise.

Il s’agit de Mme le président du Conseil économique et social, Georgette Koko, de Mme le président du Sénat, Lucie Milebou-Aubusson, de M. le président du Conseil national de la démocratie, Séraphin Ndaot, de Mme le médiateur de la République, Laure Olga Gondjout, de M. le président de l’Assemblée nationale, Richard Auguste Onouviet, de Mme le président de la Cour constitutionnelle, Marie-Madeleine Mborantsuo, de M. le président du Conseil national de la communication, Jean François Ndongou et de M. le président de la Commission nationale électorale autonome et permanente, M. René Aboghe Ella.

Les anciens Premiers ministres Paulin Obame Nguema et Daniel Ona Ondo se sont exprimés sur le Dialogue, de même que les chefs des confessions religieuses et les facilitateurs dans le cadre du processus.

Les travaux de la phase politique débuteront le mardi 18 avril. Ils regrouperont 188 représentants de l’opposition et de la majorité qui vont débattre des questions liées aux quatre thématiques du Dialogue politique.

SKB

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :