CULTURE: Nuit des tam-tams

Photo Artistique 2 - Site Duboze

“A be dengue mughissi, yau ba gobissi mughissi” ce sont les adeptes du rite, qui doivent honorer le rite en premier.

A l’occasion de la Journée mondiale de la diversité culturelle, la nuit des tam-tams nous a fait vibrer au son de leurs percussions, car ils font partis de notre héritage culturel fondatrice de nos identités.

L’ambition était de faire de cette journée le point de départ d’un inventaire du riche patrimoine culturel immatériel de ce pays, en identifiant les personnes ressources porteuses de ces savoirs endogènes et les éléments susceptibles de faire l’objet d’une inscription sur la liste du patrimoine immatériel de l’Humanité, comme par exemple les rituels qui garantissent l’harmonie et la cohésion sociale du village et les savoirs et savoir-faire relatifs à la pharmacopée et la médecine traditionnelle.

Ces journées ont été aussi l’occasion de faire de telle sorte que les habitants de ce pays, et les jeunes en particuliers, puissent se passionner pour ce patrimoine vivant et se l’approprier. En s’appropriant profondément ses racines culturelles, il est possible d’évoluer vers un modèle de développement propre, qui n’est pas la réplique de modelés importés, tout en contribuant à la construction d’une véritable citoyenneté mondiale.

SKB

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Create a website or blog at WordPress.com

Up ↑

%d bloggers like this: