POLITIQUE: Célébration de la Journée de l’Europe le 9 mai 2017

unnamed (30)

Il y a 67 ans, le 9 mai 1950, Robert Schuman, Ministre des Affaires étrangères français, présentait en faveur de la construction de la paix en Europe, sa proposition relative à l´organisation d’une Europe unie. Cette proposition que nous commémorons aujourd’hui est considérée comme l’acte fondateur de l’Union européenne en tant qu’entité politique. Schuman déclarait alors que “pour que la paix puisse vraiment courir sa chance, il faut d’abord qu’il y ait une Europe”. Depuis lors, la promotion de la paix, soit entre les états, soit au sein des états eux-mêmes, est restée au cœur de nos préoccupations et de notre action. Elle est l´ADN de l´Union européenne.

Bien qu’aujourd’hui elle soit confrontée à bon nombre de défis majeurs, tant au niveau international que sur le plan intérieur: Brexit, terrorisme, pressions migratoires croissantes, protectionnisme, montée de nationalismes, inégalités sociales et économiques déstabilisantes etc., l’Union européenne est plus que jamais déterminée à faire preuve d’unité et de solidarité pour surmonter ces défis, sécuriser ses citoyens et promouvoir la justice sociale à l’intérieur comme à l’extérieur de ses frontières – fidèle à la maxime universelle de Robert Schuman et de ses contemporains, selon laquelle seule la coopération peut garantir une paix et prospérité durable, en Europe et partout dans le monde.

L’unité devient ainsi à la fois une nécessité et un choix librement consenti, car pris isolément, chaque État membre courrait le risque de se voir absorbé par la dynamique en œuvre au niveau mondial. Faire front ensemble est donc l’approche que nous privilégions afin de défendre et promouvoir nos intérêts et principes communs. C´est notre expérience européenne, mais nous croyons que c´est également une expérience partagée par le monde entier. C’est pourquoi les critères tels que la
sécurité, la prospérité, la compétitivité, la responsabilité sociale, et notre capacité à impacter au cœur du processus de la mondialisation, devront constituer dans les années à venir des points de progrès pour l’Europe dans le monde, et en Afrique. Nous nous félicitons que les résultats des scrutins récents en France et au Pays-Bas ont nettement validé cette piste commune.

Il y a cinq jours seulement, la Haute Représentante / Vice-présidente de la Commission européenne, Mme Federica Mogherini, a annoncé les propositions pour le nouveau partenariat stratégique entre l´Union européenne et l´Afrique, qui sont à présent soumises au Conseil et au Parlement européen. Elle déclarait, et je cite :

« 2017 sera l’année d’un nouvel élan pour le partenariat entre l’Europe et l’Afrique : chaque obstacle auquel nous pourrons être confrontés constitue un défi commun, et l’espoir de l’Afrique est notre espoir. La solidité de l’Afrique est importante pour l’Europe tout comme notre amitié l’est pour nos populations. Ce n’est qu’en conjuguant nos forces et en travaillant en partenariat que nous pourrons offrir à nos jeunes un avenir plus prometteur et pacifique. Aujourd’hui, nous ne cherchons pas simplement ce que nous pouvons faire pour l’Afrique mais ce que nous pouvons faire avec l’Afrique » (fin de citation).

Ce cadre redynamisé, ses priorités d’action et une première série d’initiatives concrètes seront coordonnés et mis en œuvre avec les États membres de l’Union européenne et conjointement développés avec nos partenaires africains. Ils viennent en réponse à l’Agenda 2063 de l’Afrique et s’appuient sur les priorités définies par les pays africains.

Alors que ce partenariat renforcé vise un certain nombre de domaines clé tels que la paix et la sécurité, les migrations, l´énergie, l´agro-industrie ou la protection de la biodiversité, un accent particulier est mis sur la jeunesse. Ainsi, les propositions s’inscrivent dans la logique du dernier sommet de l´Union africaine qui s´est focalisé sur la jeunesse africaine et son avenir. En plus de nombreuses autres initiatives, la Commission propose d´étendre le champ d’application du programme d´échanges universitaire Erasmus+ en faveur de la jeunesse africaine, et de soutenir les innovations numériques en Afrique. Pour créer des emplois plus nombreux et de meilleure qualité, en particulier pour les jeunes africaines et africains, les propositions contiennent des initiatives concrètes qui visent à attirer des investissements responsables et durables. Le plan d’investissement extérieur proposé récemment par la Commission européenne devrait mobiliser jusqu’à 44 milliards d’euros d’investissements privés pour cet objectif.

Le prochain sommet Afrique-Union européenne qui se tiendra du 29 au 30 novembre 2017 à Abidjan au sujet de l’avenir et du renforcement des relations entre les deux continents mettra également l’accent sur les opportunités qu’offre la jeune population d’Afrique pour l’Afrique et pour l’Europe. Plus généralement, l´Union européenne, premier investisseur sur le continent africain ainsi que son premier partenaire commercial, proposera un renforcement de l’engagement mutuel de nos
continents et une coopération accrue au niveau bilatéral et sur la scène internationale, sur la base de valeurs et d’intérêts communs. Le sommet sera aussi l’occasion de renforcer notre collaboration en faveur de l’architecture africaine de la gouvernance et du respect des droits de l’homme universellement reconnus, pour permettre à l’Afrique de gérer sa propre paix et sa propre sécurité.

Les liens de longues dates entre l’Union européenne et le Gabon s´inscrivent dans cette nouvelle dynamique. Depuis 1977, le Gabon fait partie des états qui se sont ralliés derrière la bannière des pays ACP, c’est-à-dire, les Etats membres du Groupe des Etats d´Afrique, des Caraïbes et du Pacifique. Peu après la fondation de cette organisation en 1975 avec l´accord de Georgetown, les pays ACP se sont engagés dans un partenariat étroit et fructueux avec l’Union européenne, basé sur les quatre conventions de Lomé et l´accord de Cotonou qui leur a succédé en 2000. Depuis, par le biais notamment du Fonds européen au Développement et d´autres instruments, nous sommes dans une dynamique commune avec nos partenaires gabonais, réunis par le souhait de contribuer à l´émergence du Gabon et de l’appuyer sur sa voie de développement.

Lors des élections présidentielles en août dernier, le Gabon a invité l’Union européenne à accompagner les élections en tant qu’observateur, une offre que nous avons considérée et appréciée comme l’expression de la confiance dans nos relations bilatérales. Depuis, nous continuons d´être engagés avec nos partenaires gabonais dans un dialogue, visant à renforcer et, si nécessaire, rééquilibrer nos relations afin qu´elles puissent évoluer. Le désir partagé est de créer un Gabon prospère, stable, paisible et uni. La promotion du développement durable, de l’Etat de droit et de la bonne gouvernance ainsi que la pleine réalisation des droits humains restent pour nous la pierre angulaire cruciale, car elles seules peuvent garantir le développement stable d´une communauté.

Nous sommes convaincus que nos relations ont encore beaucoup de potentiel d’évolution, basé sur des intérêts communs et une vision commune sur certaines questions de la politique internationale, tel que la lutte contre le terrorisme, le changement climatique, les migrations illégales, ou le trafic illicite de ressources naturelles et espèces protégées. La négociation de l’accord post-Cotonou dont
les consultations sont déjà en cours constitue une importante opportunité pour renforcer notre partenariat bilatéral, et nous invitons nos partenaires gabonais à y participer pleinement. Il est à nous maintenant de saisir les opportunités qui s’offrent dans la poursuite de nos objectifs et intérêts communs. Le monde a besoin de plus de partenariats, et plus particulièrement de partenariats consolidés.

UE

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Create a website or blog at WordPress.com

Up ↑

%d bloggers like this: