SANTE: Accord santé Cuba

unnamed (3)

Le ministre de la Santé publique et de la Population, Pr. Léon Nzouba, a signé avec son homologue cubain, Dr. Roberto Morales Ojeda, un nouvel accord de coopération ainsi qu’un avenant à l’accord établi en 2004 destinés à permettre au Gabon de bénéficier d’un appui renforcé du corps médical cubain et de l’expertise de l’industrie médico-sanitaire.

La cérémonie, qui s’est tenue en présence de SE Ali Bongo Ondimba – alors en visite officielle à Cuba – a rassemblé les hautes autorités médico-sanitaires cubaines et, au titre du comité scientifique gabonais, le directeur général du Centre hospitalier universitaire de Libreville, Dr. Eric Baye, le président de la Croix rouge, Dr. Guy-Patrick Obiang Ndong et le professeur Simon Ategbo.

Reconnue internationalement, l’expertise cubaine trouve naturellement sa place dans l’implémentation du Plan national de développement sanitaire 2017-2021 proposé par le ministre avec le concours des institutions multilatérales, et présenté récemment à l’opinion dans le cadre de l’émission de télévision Le Ndzimba.

Lors de ce déplacement préparé en lien avec l’ambassadeur du Gabon à Cuba, M. Jean-Claude Moussounda, et avec la conseillère du Poste – administrateur de santé -, Mme Raïssa Ngwapaza, le professeur Nzouba s’est attaché à donner une dynamique nouvelle à une coopération bilatérale déjà richement codifiée.

Avec 90.000 médecins (8,2/1000 hab.) sur son territoire et quelque 25.000 autres répartis dans 63 pays, accueillant 9000 étudiants étrangers aux côtés des 50.000 Cubains en formation médicale, producteur autonome de plus de 60% de ses médicaments, Cuba constitue pour le Gabon un partenaire de tout premier plan.

Les accords signés dimanche 9 juillet par le ministre induiront notamment le doublement (de 30 à 60, avec un objectif final à 100) sous trois mois des effectifs de la brigade cubaine au Gabon, l’envoi rapide de 50 candidats aux études médicales à Cuba (200 places proposées par La Havane), un projet d’hôpital cubano-gabonais assorti d’un programme de formation aux métiers de la santé, un projet de conventionnement des évacuations sanitaires et l’apport de l’expertise industrielle cubaine sur la production de médicaments génériques. « Ces avancées majeures vont impacter directement les indicateurs de santé », s’est félicité le ministre.

« Nos partenaires cubains disposent de plans de formation de grande qualité », a souligné le docteur Baye au terme d’une visite de la délégation à l’Ecole latino-américaine de médecine, occasion d’une rencontre avec les étudiants au rang desquels se trouve un jeune Gabonais.

« En rencontrant les praticiens qui oeuvrent au Centre international de santé La Pradera, comme nous venons de le faire avec le Président de la République, on doit reconnaître qu’ils opèrent avec les meilleurs équipements du monde dans le cadre d’un système de santé performant et totalement gratuit pour la population », a pour sa part indiqué le professeur Léon Nzouba, pleinement satisfait de la relance concrète de la coopération médico-pédagogique avec le pays des célèbres brigadistes en blouse blanche.

FOG

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :