Recherche

GABONINFOSLIVE

L'INFORMATION EN TEMPS REEL

Catégorie

SPORT

SPORT: Football: Interview vérité du Président de la CAF: Ne plus accepter l’interférence politique dans le football

The newly elected Confederation of African Football President Ahmad Ahmad addresses a news conference after his victory at the African Union headquarters in Ethiopia's capital Addis Ababa

Tombeur surprise en mars d’ Issa Hayatou à la tête de la Confédération africaine de football (CAF), le Malgache Ahmad Ahmad assure qu’il s’érigera « contre l’interférence politique » dans le football du continent.

Q: Qu’est ce qui va changer avec vous à la tête de la CAF, après des décennies sous la présidence Hayatou?

R: « Déjà j’ai un programme, c’est un premier changement. Il y aura des changements au niveau de la gestion administrative et financière car la CAF n’est plus aux standards. Elle manque de transparence, sa gouvernance est mauvaise car il y a des interférences dans le processus de décision. Tout ça va s’arrêter très vite. Vous jugerez la différence. »

Q: Allez-vous revenir sur la suspension du Mali de toutes compétitions internationales pour ingérence politique?

R: « Je vais être tranchant: on ne peut pas se permettre d’accepter ce genre d’interférences car ça nuit au développement du football dans la région. Il faut protéger le football. J’ai vécu ça dans ma carrière de président de fédération : un chef d’État s’est immiscé pour annuler mon élection mais j’ai tenu tête. Je serai un président de la CAF qui suivra surtout le développement du football pour discuter avec les gouvernements. On ne peut pas développer le football en Afrique sans les gouvernements mais on ne peut pas accepter l’interférence gouvernementale. Car l’objectif c’est pas seulement la performance, c’est aussi l’éducation de la jeunesse africaine à travers le football. »

Q: Êtes-vous hostile à l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations en été et non plus en hiver pour satisfaire les clubs?

R: « Pas du tout! Mes premiers gestes seront d’écouter les gens et d’ouvrir le débat de manière officielle. Tout ce qui touche à la CAN est une priorité pour nous. On doit évoluer. Il faudra prendre une décision qui sera bonne pour la confédération, pas juste ce qui arrange son comité exécutif. »

Q: D’anciennes stars africaines se plaignent de ne pas avoir de rôle dans les instances de la CAF. Allez-vous changer cela ?

R: « J’ai eu des contacts déjà avec Drogba, Abedi Pelé, Patrick M’Boma. D’ici peu on va organiser une réunion avec des représentants de ces stars africaines pour discuter de futures collaborations avec la CAF. Par exemple lors de la prochaine CAN des moins de 17 ans (du 21 mai au 4 juin, au Gabon) j’aimerais mettre en place un parrainage pour que des joueurs viennent discuter avec les jeunes, donner des motivations et des conseils »

Q: L’Afrique va avoir au moins 9 places au Mondial à partir de 2026. Est-ce que ce sera suffisant pour permettre à une nation du continent d’enfin passer les quarts de finale ?

R: « Il y a la loi du nombre, c’est sûr. Mais on parle beaucoup du Mondial seniors, alors qu’on oublie le Mondial des jeunes où l’Afrique excelle. Il faut qu’on revoie le développement du football en Afrique pour comprendre pourquoi on peut gagner des titres chez les jeunes et pourquoi ça s’arrête au niveau des quarts en senior ».

CAF

SPORT: Football: Classement FIFA: Le trio Egypte, Sénégal, Cameroun toujours en tete

L-Egypte-crucifie-le-Maroc

Le classement en date du 6 avril 2017 n’a pas apporté de changement notoire pour les leaders après les matches disputés lors des dates FIFA. La Tunisie perd deux places et passe de la 5e à la 7e place au bénéfice du Nigeria qui fait le chemin inverse.

La plus forte régression est enregistrée par la Guinée Bissau qui recule de la 19e à la 25e place.

Le Top 10
1.Egypte (19), 2.Sénégal (30), 3.Cameroun (33), 4.Burkina Faso (35), 5.Nigeria (40), 6.RD Congo (41), 7.Tunisie (42), 8.Ghana (45), 9.Côte d’Ivoire (48), 10.Maroc (53)
(entre parenthèses le classement mondial)

Le classement de 11 à 20
11.Algérie (54), 12.Afrique du Sud (64), 13.Mali (69), 14.Guinée (71), 15.Ouganda (72), 16.Kenya (78), 17.Cap Vert (82), 18.Bénin (83), 19.Gabon (84), 20.Congo (84).

CAF

SPORT: Football: James Kwesi Appiah de retour à la tete des « Black Stars »

kwasi-appiah12

Le technicien ghanéen James Kwesi Appiah a été nommé pour deux ans sélectionneur des « Black Stars », l’équipe nationale du Ghana, ainsi que de l’équipe des « locaux ».

Agé de 56 ans, James Kwesi Appiah, qui avait déjà dirigé la sélection nationale de 2012 à 2014, prendra ses fonctions à partir du 1er mai.

Il avait été remplacé par l’Israélien Avram Grant après la contre-performance des Black Stars au Mondial-2014 au Brésil, où ils avaient été éliminés dès le 1er tour. Il succèdera à Grant, parti en février après la CAN Total 2017 au Gabon, où le Ghana avait terminé à la 4e place.

Appiah figurait parmi trois finalistes aux côtés du Français Willy Sagnol et de l’Allemand Winfried Schäfer, après avoir été sélectionnés au sein d’une liste composée de 132 postulants, parmi lesquels le Français Patrice Carteron, l’Anglais Harry Redknapp, l’Italien Fabrizio Ravanelli mais aussi l’ancienne gloire du football ghanéen Karim Abdul Razak.

CAF

SPORT: Note d’audience Jackson Richardson, nouveau sélectionneur des Panthères de handball

unnamed (26).jpg

Le président de la République, Ali Bongo Ondimba, a reçu ce jour en audience le nouvel entraineur de l’équipe nationale de handball, M. Jackson Richardson accompagné du ministre de la Jeunesse et des Sports, Mme Nicole Assélé et du président de la Fédération gabonaise de handball, M. Ange Makila.

Au cours de l’entretien, Ali Bongo Ondimba et son hôte ont échangé sur le nouveau rôle de ce dernier à la tête de la sélection gabonaise de handball. Ancien international français dans cette discipline, double champion du monde en 1995 et 2001 et médaillé de bronze aux Jeux olympiques de Barcelone en 1992, M. Richardson apportera son expérience et son vécu aux Panthères qui participeront en janvier 2018 à la 23ème Coupe d’Afrique des nations (CAN) de handball qui aura lieu dans notre pays.

« Mon objectif c’est de travailler avec tout le staff de la fédération dans de bonnes conditions et faire une bonne performance pendant la CAN. C’est mon devoir. C’est pour cela que je suis là. J’espère apporter un plus à cette équipe qui a autant de talent. », a déclaré M. Richardson.

PP

SPORT: Football: Le Bureau du Conseil propose une répartition des places pour la Coupe du Monde de la FIFA 2026

1424749_full-lnd

Le Bureau du Conseil de la FIFA, composé du Président de la FIFA et du président de chacune des six confédérations, s’est réuni ce jeudi 29 mars au siège de la FIFA à Zurich et s’est mis d’accord sur un modèle de répartition des places pour la Coupe du Monde de la FIFA™ à compter de l’édition 2026.

Sa proposition sera dorénavant soumise à l’approbation du Conseil de la FIFA, dont la prochaine séance est prévue le 9 mai 2017 à Manama (Bahreïn), deux jours avant le 67ème Congrès de la FIFA.

Après le 10 janvier, date à laquelle le Conseil de la FIFA a décidé à l’unanimité de l’élargissement de la Coupe du Monde de la FIFA™ à 48 équipes, la FIFA, les confédérations et les associations membres ont amorcé un processus de consultation dont le résultat est la proposition formulée par le Bureau du Conseil. Conformément à cette proposition, la répartition des places directes serait la suivante :

Répartition des places*

AFC : 8 places directes

CAF : 9 places directes

CONCACAF : 6 places directes

CONMEBOL : 6 places directes

OFC : 1 place directe

UEFA : 16 places directes

* Le pays hôte serait automatiquement qualifié pour la Coupe du Monde de la FIFA™ et sa place serait déduite du quota alloué à sa confédération. En cas de coorganisation, le nombre de pays hôtes automatiquement qualifiés serait décidé par le Conseil de la FIFA.

Tournoi de barrages pour les deux places restantes

La répartition ci-dessus permet de déterminer 46 des 48 équipes. La proposition du Bureau du Conseil de la FIFA inclut un tournoi de barrages à six équipes afin d’attribuer les deux places restantes :

Une équipe par confédération à l’exception de l’UEFA, ainsi qu’une équipe supplémentaire issue de la confédération du pays hôte ;

Deux équipes nommées têtes de série sur la base du Classement mondial FIFA/Coca-Cola ; Les deux têtes de série affrontent les vainqueurs de deux premiers matches à élimination directe impliquant les quatre autres équipes pour une place à la Coupe du Monde de la FIFA™ ;

Le tournoi de barrage est organisé dans le(s) pays hôte(s) de la Coupe du Monde de la FIFA™ et fait office de test grandeur nature ;

La fenêtre existante de barrages de novembre 2025 est une date envisageable pour le tournoi de barrages en vue de l’édition 2026.

CAF

SPORT: Football: Éléphants: Marc Wilmots nouveau sélectionneur

Marc-Wilmots

Le Belge Marc Wilmots, 48 ans, ancien sélectionneur des Diables Rouges de Belgique (2012-2016), a été nommé à la tête de la sélection nationale de Côte d’Ivoire, ce mardi 21 mars 2017. L’annonce en a été faite par le président de la fédération, Augustin Sidy Diallo.

Il succède, pour une période de deux ans, au Français Michel Dussuyer parti après l’échec enregistré à Gabon 2017, une élimination à l’issue du premier tour.

L’objectif assigné au nouveau venu est la qualification pour la Coupe du monde, Russie 2018, et pour la CAN Total, Cameroun 2019.

Ancien attaquant entre autres du Standard de Liège, de Schalke O4 et des Girondins de Bordeaux, sélectionné à 70 reprises en équipe nationale de Belgique, Marc Wilmots, entraîneur depuis 2003 a eu la responsabilité des Diables Rouges de juin 2012 à juillet 2016 qu’il aura emmené en quart de finale à la Coupe du monde, Brésil 2014. Mais c’est à la suite d’un autre quart de finale, perdu contre le Pays de Galles à l’Euro 2016 que la fédération a décidé de le démettre de sa fonction.

Agé de 48 ans, Marc Wilmots, va entamer en Côte d’Ivoire sa première expérience sur le continent africain.

CAF

SPORT: Football: Africains d’Europe: MAHREZ refait parler de lui, ‘AUBAME’ marque encore

Mahrez

Transparent depuis le début de la saison, l’international algérien Riyad Mahrez semble revenir à son meilleur niveau depuis que Leicester a licencié son entraîneur Claudio Ranieri. Il a marqué ce week-end, tout comme le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang qui n’en finit plus d’être décisif avec le Borussia Dortmund.

ALLEMAGNE
Pierre-Emerick Aubameyang a de nouveau marqué en match avancé de la 25e journée de Bundesliga, le but de la victoire de Dortmund contre Ingolstadt (1-0). Le Gabonais a marqué 9 fois lors de ses cinq derniers matches. Il est toujours en tête du classement des meilleurs buteurs en Allemagne avec 23 réalisations, devant le Français Anthony Modeste (Cologne, 22 buts) et son grand rival du Bayern Munich Robert Lewandowski (21 buts).

Salomon Kalou, en déplacement à Cologne avec le Hertha Berlin, est sorti sur blessure à la 30e minute, laissant son équipe orpheline dans un match débridé, finalement perdu 4-2.

ANGLETERRE
L’ailier algérien Riyad Mahrez, élu meilleur joueur d’Angleterre la saison dernière, avait du mal à confirmer son nouveau statut depuis le début de la saison. Mais après le départ de Claudio Ranieri, l’entraîneur du titre de champion d’Angleterre, Mahrez a retrouvé des sensations. Face à West Ham, c’est lui qui a ouvert la marque dès la 5e minute, d’un joli tir de loin. Son équipe s’est imposée 3-2.

Le redressement de Leicester tient aussi à la montée en puissance d’un homme : l’international nigérian Wilfred Ndidi. La jeune pépite de 20 ans, arrivé en janvier de Genk en Belgique, rappelle par son activité dans l’entrejeu l’homme clé du succès des Foxes en championnat la saison dernière, le Français Ngolo Kanté, parti se faire acclamer à Chelsea.
Le Sénégalais Idrissa Gueye a pour sa part été un acteur essentiel de la victoire de son équipe d’Everton, 4-0 face à Hull City.

ESPAGNE
Le Ghanéen Kevin-Prince Boateng a offert la victoire à Las Palmas de la tête contre Villarreal (1-0), après 10 minutes de jeu. Il a provoqué l’exclusion 9 minutes plus tard du défenseur Victor Ruiz.

FRANCE
L’Ivoirien Jean-Michael Seri, servi par l’international marocain Younes Belhanda, a permis au champion d’hiver Nice d’arracher un match nul à Nantes (1-1), d’une frappe de l’extérieur de la surface. Pas suffisant toutefois pour ne pas se laisser distancer par Monaco et le Paris SG.

Côté parisien, le latéral ivoirien Serge Aurier, titularisé en l’absence de Thomas Meunier, a bien mal débuté en dégageant en corner un ballon que personne ne lui contestait (11e). Mais il a été précieux par son activité offensive, et le premier but parisien face à Lyon (score final 2-1) vient de son côté.

ITALIE
Pour son premier match en tant que titulaire avec le Genoa, le Marocain Adel Taarabt est logiquement apparu très loin de sa meilleure forme. Après plus d’un an et demi sans match de haut niveau, le milieu de terrain offensif a semblé physiquement en grande difficulté sur la pelouse de l’AC Milan (défaite 1-0).

Lors du match Empoli-Naples, le Marocain Omar El Kaddouri a réussi ses retrouvailles avec son ancienne équipe, même si Empoli s’est incliné 3-2. Il a en effet marqué le premier but d’Empoli avant que le latéral algérien de Naples Faouzi Ghoulam ne provoque le penalty du 3-2.

L’attaquant égyptien de l’AS Rome Mohamed Salah n’a pas livré un très grand match dimanche contre Sassuolo (3-1) mais il a marqué un but important : celui qui replace la Roma en tête juste avant la pause.

CAF

SPORT: Football: Un arbitre suspendu à vie pour manipulation de match

fifa

La Commission de Discipline de la FIFA a décidé de suspendre à vie l’arbitre ghanéen Joseph Odartei Lamptey de toute activité liée au football (administrative, sportive ou autre) aux niveaux national et international.

M. Lamptey a été reconnu coupable de violation de l’art. 69, al. 1 (Influence illégale sur le résultat d’un match) du Code disciplinaire de la FIFA à l’occasion du match de qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ opposant l’Afrique du Sud au Sénégal, le 12 novembre 2016.

En parallèle, toutes les charges pesant sur l’arbitre ghanéen David Lionheart Nii Lartey Laryea, dont le comportement a également fait l’objet d’une enquête, ont été rejetées par la Commission de Discipline de la FIFA.

De plus amples informations concernant le match Afrique du Sud – Sénégal en question seront fournies dès que la décision deviendra définitive et contraignante.

La FIFA mène une politique de tolérance zéro vis-à-vis de la manipulation de matches et s’engage à protéger l’intégrité du football par tous les moyens possibles. La FIFA entend donc poursuivre ses efforts en la matière par le biais de diverses initiatives, incluant la surveillance des marchés internationaux des paris ainsi qu’un système de signalement confidentiel disposant d’une Hotline intégrité et d’une adresse électronique spécialement mises en place à cet effet.

CAF

SPORT: Football: Aubameyang plus près de son rêve

skysports-pierre-emerick-aubameyang-borussia-dortmund-bundesliga_3811295

Annoncé dans le viseur du Real Madrid, Pierre-Emerick Aubameyang serait également un objectif du Milan AC. Mais à quel prix ?

« Après, si Aubam éprouve le désir de partir, eh bien nous prendrons place autour d’une table et nous en discuterons. Mais encore une fois, je n’ai pas le sentiment que c’est le cas », confiait récemment Hans-Joachim Watzke, directeur général du Borussia Dortmund. Si ce dernier est donc visiblement ouvert à un départ de Pierre-Emerick Aubameyang, la question est désormais de savoir combien le club allemand réclame pour son attaquant…

75M€, le juste prix ?

Et selon les informations du Corriere dello Sport, l’état-major du Borussia Dortmund souhaiterait récupérer aux alentours de 75M€ pour l’ancien joueur stéphanois. Un prix élevé mais qui ne devrait pas effrayer le Real Madrid, club intéressé de longue date au joueur. Quant au Milan AC, tout dépend de l’éventuel rachat du club des Chinois… En attendant, Pierre-Emerick Aubameyang continue de faire les beaux jours au Borussia !

ICK

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :